Base documentaire scientifique de t@d
207 documents répertoriés, dernière mise à jour le 22 juin 2017

  • Cette base documentaire présente des articles scientifiques, des mémoires et des thèses qui ont été consacrés au tutorat à distance.
  • Afin de retrouver plus aisément un article, vous pouvez trier la base par nom d'auteur ou par année (attention toutes les entrées ne sont 
  • pas forcément datées).

Aucun document n'est en accès direct à partir de cette base. 
Toutefois, la quasi totalité est accessible sur le web. 
Il vous suffit de faire une recherche 
à partir du titre pour retrouver l'original.
Affichage de 207 élément(s)
RéfAuteursTitreRésuméMots clésAnnée
Trier 
 
Trier 
 
Trier 
 
Trier 
 
Trier 
 
Trier 
 
RéfAuteursTitreRésuméMots clésAnnée
207 Bruno Poellhuber, Martine Chomienne, Florent Michelot et Marie-Noëlle Fortin La coopération entre concepteurs et tuteurs et l’évolution du rôle du tuteur dans un établissement unimodal d’enseignement à distance En FAD, la séparation des rôles de conception et d’encadrement des cours est encore d’actualité dans plusieurs établissements spécialisés. Toutefois, avec les évolutions technologiques, le rôle du tuteur a passablement évolué et l’amélioration de la qualité des cours et de la réussite étudiante nécessite une certaine coopération entre les équipes de conception et les équipes d’encadrement. La présente recherche vise à décrire le rôle des tuteurs tel que perçu par les différents acteurs de l’établissement, et à déterminer l’état de la coopération entre les équipes de conception et les équipes d’encadrement. Elle s’ancre dans la théorie de l’échange social et dans le modèle de coopération interprofessionnelle de Saint-Arnaud. Une étude de cas essentiellement qualitative misant sur des entrevues individuelles et des entrevues de groupe avec quatre conseillers pédagogiques (CP), six tuteurs et deux responsables administratifs a été menée. Les résultats mettent en évidence des différences assez importantes entre le rôle effectivement assumé par les tuteurs et le rôle qui leur est officiellement attribué, ainsi que plusieurs différences de perception quant à ce rôle. En ce qui concerne la nature de la relation professionnelle entre tuteurs et concepteurs, la situation la plus habituelle relève d’une structure de pression, mais lorsque les tuteurs jouent un rôle quelconque dans le processus de conception, la relation tend à évoluer vers une structure de coopération. Plusieurs mesures ont été prises par l’établissement pour favoriser la coopération entre ces deux groupes de professionnels et reconnaître davantage le rôle des tuteurs, mais plusieurs défis demeurent, notamment en ce qui concerne l’implantation de grilles d’évaluation dans une perspective d’approche par compétences (APC). FAD, tuteurs, concepteurs, coopération, encadrement, rôles 2017 
206 Patrick Guillemet Qu’en est-il des tuteurs ? Approche en contexte québécois Il y a une douzaine d’années, Distances et Savoirs ouvrait ses pages au syndicat des tuteurs d’une université québécoise à distance qui témoignait, à partir des résultats d’un sondage, de l’évolution de leur métier sous l’effet de l’introduction des technologies numériques1. Les constats ? Une satisfaction à l’égard des outils fournis et du dépannage, ainsi que l’allègement du travail administratif ; quelques ombres au tableau subsistaient toutefois quant à la formation, la prise en charge des coûts technologiques et la mise à jour des cours.  2017 
205 Rodet Jacques L'ingénierie tutorale Cela fait une quinzaine d’années que je m’intéresse de près à la manière de concevoir les services tutoraux des FOAD au digital learning en passant par les MOOC. En 2010, j’ai publié un article intitulé «Propositions pour l’ingénierie tutorale». Il était déjà une synthèse de mes idées et de mes pratiques. Par ailleurs, la plupart de mes apports sur ce sujet ont fait l’objet de publication de billets sur le blog de t@d. Depuis, l’enseignement de l’ingénierie tutorale au sein de différents parcours universitaires, tout comme mes pratiques de consultant auprès d’entreprises, de centres de formation et d’universités, ont constamment nourri ma réflexion. Le temps m’a donc semblé venu de donner une nouvelle vision d’ensemble de celle-ci. C’est l’objet de ce livre. Il est constitué des principaux textes que j’ai rédigés sur l’ingénierie tutorale. Ceux-ci ont été amendés afin d’en éliminer les éléments les plus conjoncturels qui risquaient d’être anachroniques. De même, le plan choisi vise à articuler au mieux ces contributions dont le périmètre est très variable. Enfin, il intègre les derniers développements de ma réflexion, en particulier ceux de ces deux dernières années.  ingénierie tutorale 2016 
204 Véronique Quanquin et Anne-Laure Foucher Symétries et asymétries constitutives et émergentes dans un tutorat distanciel : l’exemple d’un dispositif de formation en français langue maternelle Nous proposons de contribuer à la réflexion sur l’accompagnement distanciel pour la formation en langue, et en particulier lorsque celui-ci est assuré par des étudiants pour d’autres étudiants, en focalisant l’analyse sur les symétries et asymétries d’un dispositif télécollaboratif. Au-delà des symétries et asymétries constitutives de tout dispositif, nous montrons que d’autres symétries/asymétries apparaissent, que nous qualifions d’émergentes, qui sont d’au moins trois natures : stratégiques, comportementales ou structurelles. Nous mettons en évidence également que la perception par les participants de ces émergences est variable (inexistante, plus ou moins fine, plus ou moins tardive) et que la manière dont ils les gèrent peut influer sur le dispositif, et ce, à différents niveaux. Nous concluons à la nécessité, pour la formation, de permettre l’analyse des symétries et asymétries, mais surtout de sensibiliser à l’émergence comme phénomène « obligatoire », mais dont les manifestations sont en grande partie aléatoires. dispositif distanciel, asymétries, symétries, ingénierie, plateforme d’apprentissage, accompagnement 2016 
203 Mirisoa Rakotomalala et Lova Zakariasy Pratiques tutorales et attentes des apprenants dans une FOAD La formation ouverte et à distance a suscité de nouvelles pratiques d’enseignement dans deux instituts supérieurs de technologie malgaches. Les enseignants intervenant aux FOAD constituent un groupe hétérogène ; chacun y amenant ses propres expériences et sa perception sur le tutorat à distance. L’article vise à cerner les pratiques d’encadrement afin d’identifier les fonctions tutorales dominantes ou manquantes et à reconnaître les attentes des apprenants à l’égard de l’équipe d’encadrement pédagogique. Dans cette étude, nous partons des bases théoriques sur l’apprentissage et les fonctions tutorales. Après avoir mené des enquêtes parallèles auprès des tuteurs et des apprenants en FOAD, nous pouvons identifier les fonctions pratiquées par les tuteurs d’une part, et les attentes des apprenants d’autre part. Pratiques tutorales, tutorat, apprentissage à distance, attentes de l'apprenant, FOAD 2016 
202 Dir Melissa et Simonian Stéphane Analyse de l’activité tutorale dans un organisme privé de formation à distance selon le modèle d’Engeström : tensions et écarts au prescrit Cette étude s’intéresse à l’activité du tuteur dans un organisme privé de formation à distance et, plus particulièrement, aux « tensions » qui la caractérisent, en référence à la théorie de l’activité (Engeström, 1987). Le recueil des données est composé d’observations participantes et d’entretiens informels, d’un document prescripteur, de « traces de l’activité » (échanges sur les forums, courriels), d’un questionnaire, de deux entretiens semi-directifs avec respectivement un tuteur et une conseillère pédagogique. Les résultats obtenus révèlent principalement trois types de tensions : sujet/communauté, sujet/division du travail, sujet/règles. C’est dans l’interaction entre ces pôles de l’activité que des tensions peuvent être identifiées notamment en termes d’écarts au prescrit, questionnant la fonction instrumentale des documents prescripteurs et des outils de communication en termes d’organisation du travail. tuteur à distance, formation à distance, théorie de l’activité, tension, outil, prescrit 2015 
201 Martine Chomienne, Bruno Poellhuber, Nicole Racette Coopération entre équipe de conception et équipe d’encadrement au cégep à distance Au Cégep à distance, la conception et l’évaluation dans une approche par compétences prennent une importance croissante. Ainsi, onfournit aux tuteurs des grilles d’évaluation à échelles descriptives pour l’appréciation des apprentissages des étudiants (Scallon, De Ketele et Roegiers).Ces grilles doivent permettre aux tuteurs d’exercer un jugement professionnel pertinent, valide et fiable sur les performances et les productions des étudiants. Représentant un changement important par rapport aux pratiques habituelles d’évaluation fondée sur une approche contenu, elles ont fait ressortir le besoin impératif de collaboration entre équipes d’encadrement des étudiants et équipes de conception du matériel pédagogique. La présentation exposera les enjeux et les défis de cet accompagnement du changement et ses résultats sur la coopération entre tuteurs et concepteurs tâches complexes, approche par compétences, instrumentation des tuteurs, Grilles, coopération 2015 
200 Estela Aparecida Oliveira Vieira, Daisy Moreira Cunha, Marie-Louise Martinez La place de la r´eciprocit´e ´educative dans le tutorat en formation ouverte et `a distance L’émergence de la formation ouverte et à distance nous confronte à un nouveau processus d'enseignent apprentissage et à une nouvelle forme scolaire. La relation éducative proposée par le cours de spécialisation en soin basic en santé de la famille (CEABSF), au Brésil, destinée à la formation de professionnels dans le cadre du système de santé publique, implique un dialogue dans lequel la connaissance de celui qui apprend et son contexte sont au centre du processus d’apprentissage. Un entretien semi-directif, mené avec quatre tuteurs du CEABSF a montré qu'un savoir sur la réciprocité éducative était présent dans leurs discours, au travers de leur façon de conduire le processus d’apprentissage et l’échange établi. Il a contribué à la construction de leur identité professionnelle.  Réciprocité éducative, FOAD, Tuteur, Identité professionnelle, formation d’adulte 2013 
199 Clément Dussarps Dimension socio-affective et abandon en formation ouverte et à distance L’abandon en formation ouverte et à distance (FOAD) constitue un enjeu important tant pour les apprenants que pour les organismes de formation, que ce soit pour des raisons économiques, sociales, ou encore d’image (de soi ou publique). Les besoins des apprenants en termes d’accompagnement sont tant techniques, cognitifs et métacognitifs, qu’affectifs. C’est cette dernière qui nous intéressera particulièrement dans cette thèse pour comprendre l’abandon. L’apprenant étant inscrit dans un environnement social (à la fois dans le dispositif de formation et hors dispositif), il sera question de dimension socio-affective. Nous mobilisons, pour mieux définir cette dimension et comprendre les enjeux de la communication médiatisée et de la distance en formation (en tant qu’objet social et technique), des auteurs issus de différentes disciplines des sciences humaines : des chercheurs en sciences de l’information et de la communication, des psychologues et des chercheurs en sciences de l’éducation. Nous proposons de caractériser la dimension socio-affective, pensée comme un système, par un modèle intégratif des émotions et sentiments proposés par l’ensemble de ces chercheurs : l’auto-efficacité, la confiance en l’Autre, l’appartenance sociale, la valorisation et la reconnaissance, l’isolement et la solitude, l’anxiété, l’autonomie et la dépendance, le plaisir et l’estime de soi. Les questions de motivation sont également centrales, puisqu’il est question d’abandon. Pour cette notion de motivation, nous mobilisons également des auteurs issus des mêmes disciplines afin de proposer un modèle de la motivation en formation. Dans cette thèse, nous cherchons à comprendre de quelle manière est vécue et perçue la dimension socio-affective en FOAD. Nous nous demandons alors quels sont les facteurs socio-affectifs expliquant l’abandon en formation à distance, ou inversement la persévérance ? Sont notamment questionnés l’importance des interactions dans (avec les enseignants et autres apprenants) et en dehors (avec l’entourage proche) du dispositif de formation, et les facteurs individuels des apprenants abandon 2014 
198 Agnès Garletti Instrumentation du tuteur distant, par l'intermédiaire d'une typologie théorique des habiletés cognitives, afin d'identifier les stratégies cognitives de l'apprenant singulier d'un niveau A2 de français langue étrangère en compréhension écrite au sein d'un dispositif hybride de formation  « Etant donné que dans les environnements universitaires d'enseignement et d'apprentissage à distance, le tuteur, dans son activité de perception, a des difficultés à détecter les stratégies cognitives à l'origine d'un blocage, ce qui nécessite une instrumentation spécifique pour visualiser l'activité cognitive de l'apprenant dans son parcours d'apprentissage médiatisé, notre problématique de recherche a pour finalité d'instrumenter le tuteur distant pour que cet acteur, d'une formation hybride sur la plateforme UMTICE, puisse identifier les stratégies cognitives en compréhension écrite de l'apprenant singulier de FLE. Cette problématique de recherche donne lieu à deux hypothèses de recherche visant pour la première la conception d'une typologie théorique des habiletés cognitives afin de nommer les stratégies cognitives que pourrait utiliser cet apprenant lors de la réalisation de tâches de compréhension écrite et pour la seconde à nuancer l'emploi de notre instrument par le tuteur distant dans sa fonction d'identification perceptivo-cognitive lors de l'expérimentation qui s'est déroulée dans un cours particulier du CIEF de l'Université Lumière Lyon 2. » Tutorat à distance – Fonction identification perceptivo-cognitive – Typologie théorique des habiletés cognitives – Statégies cognitives – Compréhension écrite – Apprenant singulier – Français langue étrangère – Dispositif hybride de formation 2013 
197 Estela Aparecida Oliveira VIEIRA, Daisy Moreira CUNHA, Marie Louise MARTINEZ La place de la réciprocité éducative dans le tutorat en formation ouverte et à distance  L’émergence de la formation ouverte et à distance nous confronte à un nouveau processus d'enseignent apprentissage et à une nouvelle forme scolaire. La relation éducative proposée par le cours de spécialisation en soin basic en santé de la famille (CEABSF), au Brésil, destinée à la formation de professionnels dans le cadre du système de santé publique, implique un dialogue dans lequel la connaissance de celui qui apprend et son contexte sont au centre du processus d’apprentissage. Un entretien semi-directif, mené avec quatre tuteurs du CEABSF a montré qu'un savoir sur la réciprocité éducative était présent dans leurs discours, au travers de leur façon de conduire le processus d’apprentissage et l’échange établi. Il a contribué à la construction de leur identité professionnelle. Réciprocité éducative, FOAD, Tuteur, Identité professionnelle, formation d’adulte 2012 
196 Berthoud, Françoise Les pratiques tutorales dans un Campus Numérique :Constructions sociales singulières Cette thèse s’intéresse à la construction des pratiques tutorales dans le cadre d’une formation ouverte et à distance au sein de Campus Numériques français. L’hypothèse centrale de ce travail est que, malgré de nombreuses contraintes, les tuteurs à distance, en grande majorité, poursuivent cette activité.L’auteur commence par mettre en lumière, par le biais d’une trentaine d’ entretiens semi-directifs, les représentations des tuteurs concernant leur activité : quelles ressources et quels liens entrent dans la construction de leurs pratiques. C’est grâce au « modèle-service » quadripolaire que l’analyse s’effectue : quelles influences peuvent avoir le « système », « les pairs », « la personne-à-qui-s’adresse le service » (les étudiants) et « soi » sur la pratique tutorale à la fois individualisée et sociale.Les conclusions de ce travail permettent à l’auteur d’envisager la poursuite de l’activité tutorale comme une réponse à une ou des logique(s) individuelle(s) idiosyncrasique(s) à chacun des tuteurs dans le cadre de la sociologie de l’expérience. tutorat à distance ; pratiques tutorales ; sociologie de l’expérience ; modèle quadripolaire ; logiques individuelles 2012 
196 Berthoud, Francoise Les pratiques tutorales dans un Campus Numérique :Constructions sociales singulières Cette thèse s’intéresse à la construction des pratiques tutorales dans le cadre d’une formation ouverte et à distance au sein de Campus Numériques français. L’hypothèse centrale de ce travail est que, malgré de nombreuses contraintes, les tuteurs à distance, en grande majorité, poursuivent cette activité.L’auteur commence par mettre en lumière, par le biais d’une trentaine d’ entretiens semi-directifs, les représentations des tuteurs concernant leur activité : quelles ressources et quels liens entrent dans la construction de leurs pratiques. C’est grâce au « modèle-service » quadripolaire que l’analyse s’effectue : quelles influences peuvent avoir le « système », « les pairs », « la personne-à-qui-s’adresse le service » (les étudiants) et « soi » sur la pratique tutorale à la fois individualisée et sociale.Les conclusions de ce travail permettent à l’auteur d’envisager la poursuite de l’activité tutorale comme une réponse à une ou des logique(s) individuelle(s) idiosyncrasique(s) à chacun des tuteurs dans le cadre de la sociologie de l’expérience. tutorat à distance ; pratiques tutorales ; sociologie de l’expérience ; modèle quadripolaire ; logiques individuelles 2012 
195 Nissen, Elke Accompagnement présentiel dans un dispositif hybride : des paramètres qui influencent la conduite de l'action tutorale Dès lors que les rôles au sein d'une formation sont répartis entre plusieurs personnes, la gestion de cette formation s'en trouve automatiquement complexifiée, d'autant plus dans le cadre d’une formation hybride. A partir d’une expérience de cours hybride, initiée dans le cadre d’un projet de coopération entre l’université Stendhal-Grenoble 3 et l’université du Kwazulu-Natal (Afrique du Sud), nous analysons dans cet article la façon dont les tuteurs intervenants en présentiel se sont appropriés le dispositif, aussi bien en ce qui concerne la perception de leur rôle que le rapport qu’ils ont entretenu à la distance et à l’approche méthodologique choisie, à savoir la perspective actionnelle. Dispositif, formation hybride, accompagnement, scénario pédagogique, perspective actionnelle, français langue étrangère (FLE) 2013 
194 Nissen, Elke Analyser les rôles du tuteur dans une formation hybride : distinguer les interactions verbales à distance et en présentiel Cette étude exploratoire adopte une démarche comparative entre les rôles joués par le tuteur d’une formation hybride dans la modalité distantielle et dans la modalité présentielle. Elle recoupe pour cela les avis exprimés par les étudiants dans un questionnaire avec une analyse des interactions verbales dans les deux modalités, basée sur une catégorisation des rôles du tuteur élargie par rapport aux rôles habituellement décrits dans des formations ouvertes et à distance. Notre objectif est ainsi, au- delà de l’étude du tutorat dans ce seul dispositif de formation, de mettre en place une méthodologie qui nous permet d’analyser, de manière différenciée, comment le tuteur se sert de chacune des modalités présentielle et distantielle pour mener a bien son tutorat dans la formation hybride. Il apparaît dans le cas présent que la vision des étudiants et les résultats obtenus ne coïncident que rarement, et qu’il faudra 1) isoler des particularités liées à un outil de communication (comme les salutations itérées dans les méls) dans l’analyse, et 2) inclure d’autres éléments dans l’analyse, comme les consignes présentes sur la plateforme et le scénario de communication. Ce que montre en revanche notre étude, c’est que dans la formation observée, le tuteur a à distance un mode d’accompagnement essentiellement individuel : il s’adresse surtout individuellement aux étudiants à distance ; alors qu’en présentiel, il s’adresse autant à l’ensemble des étudiants qu’aux étudiants individuellement. En retour, c’est son rôle motivationnel qui est, d’après l’analyse verbale, plus accentué en présentiel qu’à distance (même si les étudiants le jugent aussi motivant dans les deux modalités) : il cherche en présentiel toujours à s’assurer que les étudiants suivent et les encourage à poser des questions.  Formation hybride, tuteur, rôles, modalité distantielle, modalité présentielle, analyse des interactions verbales. 2013 
193 Tarek Djouad Ingénierie des indicateurs d'activités à partir de traces modélisées pour un Environnement Informatique d'Apprentissage Humain « L'exploitation des traces d'interaction lors de tâches d'apprentissage permet différents types de retour d'expérience : retour immédiat pour l'apprenant sur sa tâche, retour d'expérience au niveau d'un groupe de pairs, retour d'expérience vers le tuteur en situation d'apprentissage, retour d'expérience vers les concepteurs de formation. Ces retours d'expérience s'expriment le plus souvent sous une forme synthétique : des indicateurs. Ce travaille apporte des solutions originales aux deux facettes indispensables à toute ingénierie des indicateurs : 1 intégration d'un système à base de traces comme nouvelle brique disponible pour la conception d'EIAH (intégration dans un framework de type Moodle) ; 2) Elaboration d'un processus intégré de transformations explicites de traces modélisées préparant à un calcul explicite d'indicateurs. Les connaissances de modélisation des traces, des transformations et de la description de la formule d'indicateur sont capitalisées, facilitant la réutilisation et la constitution de bibliothèques d'indicateurs " prêts à l'emploi ". Pour illustrer l'approche, nous avons développé un jeu de modèles de traces et de transformations adapté à une situation cible choisie pour sa richesse interactive. Ce jeu de modèles pourra concerner l'apprenant seul, mais aussi le groupe de pairs et éventuellement le groupe classe pour révéler certains phénomènes, tels que la collaboration, non visibles au niveau de l'individu seul. L'outil développé pour faire la démonstration de l'approche proposée a été testé en vraie grandeur sur plusieurs terrains universitaires et est disponible en téléchargement pour Moodle. »  2011 
192 Aina LEKIRA RASOAVELONIRINA Rendre compte des effets des interventions du tuteurs à travers une Approche Orientée Indicateurs L'objectif de notre travail de recherche est de proposer une solution afin de rendre compte au tuteur des effets de ses interventions dans des situations de tutorat médiatisé. Fournir au tuteur des informations sur sa propre activité lui permet d'avoir une approche réflexive sur ses actions et ses processus, de les évaluer puis d'entreprendre les actions nécessaires afin de les ajuster pour qu'ils contribuent à l'atteinte de l'objectif préalablement fixé.Dans ce contexte, nous avons entrepris une étude théorique, dans le domaine des Sciences de l'Éducation et de l'Informatique, autour de des deux principales activités du tuteur que nous avons identifiées : la régulation de l'activité de l'apprenant et la régulation de sa propre activité de tutorat. De cette étude théorique, nous avons élaboré TEAMO (Teachers' Activities Model), un modèle de description des processus liés à ces deux activités que le tuteur est amené à gérer de manière concomitante.Sur les fondements de ce modèle, notre proposition consiste à fournir au tuteur des informations précises sur les effets de ses interventions à travers une Approche Orientée Indicateurs. D'une part, cette approche consiste à fournir au tuteur des indicateurs pédagogiques sur l'activité de l'apprenant. Lorsque les valeurs de ces indicateurs n'appartiennent pas à leur domaine d'acceptabilité, le tuteur en est informé. S'appuyant sur cette information, il peut alors être amené à intervenir. D'autre part, l'approche consiste à fournir au tuteur des méta-indicateurs qui sont des indicateurs qui assurent le suivi des indicateurs à l'origine des interventions tutorales. Ces méta-indicateurs mesurent les effets d'une intervention tutorale en vérifiant si les valeurs des indicateurs initialement non acceptables retournent dans leur domaine d'acceptabilité.L'Approche Orientée Indicateurs a été élaborée et affinée au moyen des différentes expérimentations que nous avons menées dans le cadre de ce travail mais aussi grâce à la participation des tuteurs, cela conformément à la méthodologie de conception itérative et participative que nous avons adoptée dans notre travail. Lors de ces expérimentations, nous avons utilisé l'EIAH Hop3x dans le cadre d'activités de travaux pratiques relatives à l'apprentissage de la programmation orientée objet en Java. Cet EIAH a fait l'objet de conception des différents outils permettant d'instancier le modèle computationnel lié à notre approche.Les différentes expérimentations que nous avons menées ont été complémentaires et ont permis de valider notre approche. Elles ont abouti à l'observation, dans l'usage, de l'impact de la mise à disposition d'informations sur les effets des interventions tutorales à la fois sur les performances du tuteur et sur celles de l'apprenant. Les résultats ont montré que de telles informations fournies amélioraient les performances du tuteur de manière à la fois quantitative et qualitative. Par ailleurs, cette amélioration des performances tutorales tend à avoir un impact positif sur l'activité et la performance de l'apprenant et sur son activité puisqu'il résout mieux ses situations critiques lorsque le tuteur dispose d'un retour sur les effets de ses interventions. Tuteur – Indicateurs – Méta-indicateurs – Régulation de l'activité de l'apprenant – Auto-régulation tutorale 2012 
191 Stéphanie Mailles-Viard Metz, Chrysta Pélissier Un modèle de caractérisation de l’aide : le cas dans l’enseignement à distance L‘accompagnement humain peut prendre la forme de guidages méthodologiques assurés par un enseignant et/ou un tuteur par exemple et l‘accompagnement technique peut correspondre à la mise à disposition de ressources documentaires et d‘outils permettant la consultation de ces ressources (consultation de dictionnaires informatiques, de bases de données, moteurs de recherches …). Ces guidages humains et ces outils de consultations constituent pour nous des aides de nature différente se caractérisant par un contexte et un ensemble de concepts organisés dans le modèle ISA que nous présentons. Nous pensons que ce modèle permet d‘expliciter notamment le processus de conception associé aux aides mises en jeu par les différents acteurs du dispositif.   
190 Rivens Mompean, Annick  Tutorat en ligne – Analyse des pratiques d'interaction et de feedback dans un blogue pour l'apprentissage de l'anglais Le blogue peut être utilisé dans un contexte pédagogique, et les études montrent le potentiel motivationnel non négligeable de ce support pour le développement de productions, dans un cadre socioconstructiviste, par le fait de l'engagement des apprenants dans des activités sociales qui ont du sens. Se pose alors de façon récurrente la question de la correction et du feedback du tuteur et de sa place dans les échanges. Nous analysons ici, par le biais d'une analyse qualitative des interactions, la façon dont le tuteur peut trouver sa place dans les échanges en ligne, par le biais des commentaires. Nous déterminons un certain nombre d'éléments qui composent son rôle de tuteur en ligne : il n'est pas seulement correcteur linguistique mais aussi animateur, membre actif des débats dans une relation quasi symétrique avec les apprenants. Ces éléments nous permettent de comprendre quelles sont les facettes d'un accompagnement réussi, dans une situation d'apprentissage spécifique, qui recompose les rôles des différents acteurs et modifie le fonctionnement de la communication pédagogique menée en ligne. blogging, blogue, interactions en ligne, online interaction, online tutoring, tutorat en ligne 2012 
189 Étienne Vandeput, Julie Henry VisaTICE : se mesurer aux TIC et se former sous le regard d’un coach Cet article est lié à deux thématiques : celle de la maîtrise des TIC et celle des dispositifs d’apprentissage qui les exploitent. Il décrit et commente visaTICE, un dispositif d’apprentissage en ligne qui vise un meilleur usage des TIC chez les futurs bacheliers. visaTICE est aussi un projet qui teste, sur le terrain, nos travaux de transposition didactique et nos connaissances des dispositifs de FAD. Nous y posons une question fictionnelle : est-il possible de greffer sur le système scolaire, des dispositifs hybrides qui complètent avantageusement les apprentissages de l’élève ? La réponse est intimement dépendante d’un acteur incontournable : le coach. Après avoir décrit la construction des éléments essentiels du dispositif, nous consacrons une partie de notre analyse au rôle du coach et aux enseignements tirés de cette première année d’activité. Cela a conduit à la planification d’une formation au contenu adaptable à un large public : enseignant, formateur, coach en TIC… coach, dispositif d’apprentissage, maîtrise des TIC 2011 
188 François Mangenot, Katerina Zourou Pratiques tutorales correctives via Internet : le cas du français en première ligne Dans le cadre d’un projet de télécollaboration, des étudiants en master professionnel FLE ont encadré à distance des apprenants de français espagnols. Cet encadrement a consisté à concevoir des tâches, à accompagner la réalisation de ces tâches à travers des plateformes de formation en ligne et plus largement à communiquer (de manière asynchrone) avec les étudiants distants. Les tâches demandant le plus souvent une production ouverte, tantôt écrite, tantôt orale, l’un des problèmes auxquels ont été confrontés les futurs enseignants de FLE est celui de la correction des énoncés produits : c’est à cette dimension évaluative de la communication médiatisée, qui constitue une forme d’aide (humaine) à l’apprentissage, que s’intéresse cet article. La question sous-jacente est celle de la spécificité d’une relation à la fois instrumentée, en mode asynchrone et entièrement à distance quant à ce problème de l’évaluation des productions langagières. formation d’enseignants, apprentissages collectifs assistés par ordinateur (Acao), communication médiatisée par ordinateur (CMO), tutorat à distance, évaluation des productions 2007 
187 Bourdeau Jacqueline, Grandbastien Monique La modélisation du tutorat dans les systèmes tutoriels intelligents Cette communication propose une synthèse et une réflexion sur le sujet de la modélisation du tutorat dans les systèmes tutoriels intelligents. Elle en précise l’origine et les défis, ainsi que les travaux réalisés et les tendances observées. On y aborde les questions de la caractérisation du tutorat, de sa définition, des sources de connaissances utilisées, et des techniques de modélisation. Une description des fonctions et des variables est proposée, ainsi que les hypothèses formulées et retenues pour implémentation et évaluation dans la conception des systèmes tutoriels intelligents. La question de l’adaptation, fondamentale pour les systèmes tutoriels intelligents, y est privilégiée. Systèmes tutoriels intelligents, modélisation des connaissances, tutorat 2011 
186 Poyet Françoise COMMUNICATION INTRODUCTIVE DU SYMPOSIUM Professionnalité des enseignants : (se) former dans les environnements numériques d'apprentissage", En envisageant l'évolution de la professionnalité des enseignants au sein des environnements numériques d'apprentissage, nous analyserons ici l'évolution de la compétence tutorale. En nous appuyant sur les trois communications du symposium " professionnalité des enseignants ", nous essaierons de répondre aux questions suivantes. Comment est observée la compétence tutorale dans les trois contextes de recherche ? À partir de quelles méthodologies et de quels concepts ? Enfin, nous essaierons d'extraire quelques éléments conclusifs susceptibles de caractériser la compétence tutorale. compétence tutorale – affordance – usages des TIC – pratiques professionnelles des enseignants – environnements numériques d'apprentissage 2010 
185 Hotte Richard Modèle d'appropriation de la fonction tutorale en ligne In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck 2011  
184 Mangenot François Spécificités du tutorat en langues In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
183 Guéraud Viviane, Lejeune Anne, Adam Jean-Michel Les outils logiciel permettant d'encadrer et de soutenir le travail du tuteur In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
182 Dillenbourg Pierre Pour une conception intégrée du tutorat de groupe In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
181 Rodet Jacques Formes et modalités de l'aide apportée par le tuteur In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
180 Glikman Viviane Tuteur à distance : une fonction, un métier, une identité ? In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
179 Decamps Sandrine, Depover Christian La perception du tutorat par les acteurs de la formation à distance In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
178 De Lièvre Bruno, Temperman Gaëtan L'usage des outils d'aide à l'apprentissage et au tutorat In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
177 Depover Christian, Quintin Jean-Jacques Le tutorat et sa mise en oeuvre In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
176 Depover Christian, Quintin Jean-Jacques Tutorat et modèles de formation à distance In Le Tutorat en formation à distance, De Boeck  2011 
175 Lisowski, Michel  L’e-tutorat La qualité d’un dispositif de FOAD et la réussite des stagiaires sont dues en grande partie à la présence plus ou moins importante du tutorat. Essentiel pour l’accompagnement des apprenants, il représente aussi un enjeu décisif dans l’évolution des systèmes de formation – où il s’agit moins de dispenser des connaissances à un public “attentiste” que de le rendre actif en lui donnant les clés d’accès à ces connaissances.  2010 
174 Codreanu, Tatiana, Develotte, Christine  Enseigner par visioconférence poste à poste : cadre méthodologique pour l’analyse de pratiques tutorales Cette publication se donne pour but de présenter le début de construction d’un protocole de recherche destiné à décrire les pratiques tutorales de deux populations d’enseignants en ligne. Il s’agit d’une part, de tuteurs débutants (étudiants en Master professionnel de l’université Lumière- Lyon 2) et d’autre part, de tuteurs expérimentés. Ces deux populations ont participé à un enseignement de Français Langue Etrangère (FLE) à destination d’un groupe d’étudiants américains de l’université de Californie Berkeley donné en 2009-2010 sur une plateforme d’apprentissage vidéographique synchrone. La communication cherche à montrer les bases d’un protocole de recherche fondé sur des données empiriques recueillies de façon écologique. Nous présentons les fondements théoriques, méthodologiques et débouchons sur les questions de recherche retenues concernant les pratiques pédagogiques des enseignants en ligne dans un environnement synchrone. Un premier corpus d’étude est proposé pour décrire les stratégies tutorales en s’appuyant sur l’analyse de discours et des interactions en dispositif synchrone multimodal et sur l’analyse de discours medié par ordinateur. vidéoconférence poste à poste, multimodalité, tutorat en ligne, interactions en ligne, analyse de discours, analyse des interactions, CMDA. 2010 
173 Besma Ben Salah Jemli Modalités de formation au tutorat à distance ‐ Etude Comparative L’enseignement et la formation sont en pleine mutation dictée par de nouvelles offres, de nouveaux objectifs mais aussi par l’élan des TIC. De nouveaux profils ont vu le jour : responsable de centre « virtuel » de formation, designer pédagogique, ergonome d’applicatifs éducatifs, formateur de classe virtuelle, e-tuteur (Gil, 2004). Pour assurer leurs rôles, les tuteurs à distance devront acquérir de nouvelles compétences, il semble alors évident de concevoir des formations pour ces acteurs (Ceron, 2003) qui leur permettent d’harmoniser les pratiques et de suivre une cohérence dans les actions vis-à-vis des étudiants et des groupes de travail (Charlier & all, 1999). Néanmoins, la difficulté de former les tuteurs tient à la faible expérience qu’on a de leur métier. Ces formations relèvent encore d’une certaine forme d’inconnu (Gil, 2004). Enseignement à distance, formation des tuteurs, dispositifs, tutorat, métier de tuteur 2010 
172 Regnier Jean-Claude, Pradeau Annick  Des interactions sociales en formation universitaire à distance, Une approche microsociologique exploratoire et inférentielle Dans cet article, nous nous intéressons à l’organisation des interactions sociales dans un dispositif de formation universitaire en ligne. Les hypothèses présument que, malgré la distance entre les étudiants, les interactions sont riches et structurées. Les contraintes techniques et les caractéristiques spatio-temporelles influent sur les acteurs qui agissent sur l’organisation sociale. Le champ théorique est celui de la sociologie interactionniste d’Erving Goffman. La méthodologie consiste à observer les traces des échanges entre six étudiants engagés dans un apprentissage collaboratif sur un forum de discussion du campus numérique FORSE. La dimension exploratoire est complétée d’une démarche inférentielle consistant à examiner les concepts goffmaniens pour considérer leur congruence au champ spécifique des interactions sans coprésence physique. Nous proposons d’assimiler cet environnement numérique à un nouveau cadre de l’expérience où s’instaure un ordre interactionnel qu’il s’agit de mieux comprendre. Interactions sociales, apprentissage collaboratif, campus numérique, forum de discussion, sociologie interactionniste 2009 
171 Gounon Patricia, Leroux Pascal  Modéliser l’organisation du tutorat pour assister la description de scénarios d’encadrement Le travail présenté dans cet article s’intéresse à la conception d’activités d’encadrement d’apprenants dans le cadre de Formation en Ligne (FEL). Notre problématique porte sur la question du soutien pour la conception d’une FEL et plus précisément l’assistance à la description de l’encadrement des apprenants dans le but de spécifier les rôles et interventions du tuteur ainsi que les outils supports à son activité. À partir d’une étude des travaux sur la prise en compte du tutorat dans des dispositifs d’apprentissage à distance, nous avons élaboré le modèle d’organisation du tutorat Triton et sa méthodologie d’utilisation. Nous montrons l’intérêt et la facilité de son intégration dans des langages de modélisation pédagogique (EML) à travers deux cas d’études que sont IMS-LD et LDL pour lesquels nous proposons une extension permettant d’enrichir le scénario d’encadrement. ingénierie pédagogique, formation en ligne, tutorat, scénario d’encadrement, standard, langage de modélisation pédagogique 2009 
170 Loisier Jean Mémoire sur l’encadrement des étudiant(e)s dans les formations en ligne offertes aux différents niveaux d’enseignement Dans ce document, nous commencerons par faire une revue rapide des dispositifs techniques disponibles en formation en ligne, en signalant ceux qui sont les plus propices à maintenir un contact humain avec les apprenants. Dans un deuxième temps, nous présenterons les différentes catégories d’étudiants appelés à suivre les formations en ligne pour comprendre quelles sont leurs attentes. Nous tenterons ensuite de clarifier la notion d’encadrement, en explorant les différents facteurs qui devraient être pris en compte pour assurer un soutien efficace à l’étudiant. Par la suite, nous présenterons les principales phases de la démarche d’apprentissage par lesquelles passe l’étudiant pour comprendre quel type d’encadrement y est associé. Nous présenterons ensuite les types d’encadrement à privilégier en fonction des stratégies pédagogiques, puis, en lien avec l’encadrement pédagogique, nous développerons certains aspects psycho-sociaux de l’encadrement. Enfin, nous présenterons les autres services de soutien offerts aux étudiants qui suivent des cours en ligne, dans les institutions qui les dispensent.  2010 
169 Audet Lucie Mémoire sur le développement de compétences pour l’apprentissage à distance : Points de vue des enseignants, tuteurs et apprenants Ce mémoire, construit principalement à partir de points de vue et témoignages d’étudiants, d’enseignants et de tuteurs en formation à distance (FAD), examine : • les profils particuliers de compétences rattachés à chacun des trois rôles ainsi que la vision des participants de leurs rôles respectifs; • les compétences à développer pour chaque rôle dans le contexte de l’utilisation des technologies d’apprentissage; • les conditions de réussite d’un tel développement ainsi que des moyens et des exemples de mesures à mettre en place. Une analyse de la littérature complète les témoignages cités. Des synthèses font ensuite ressortir les éléments de consensus ainsi que les divergences ou interrogations soulevées.  2009 
168 Garrot-Lavoué Élise, George Sébastien, Prévôt Patrick  Rôles du tuteur Dans la littérature, le tuteur est nommé différemment, selon les rôles qu’on lui assigne : modérateur, facilitateur, tuteur en ligne, coach, mentor pédagogique, e-tuteur, accompagnateur… Dans cet article, nous nous attachons à mieux définir l’acteur de l’apprentissage que l’on nomme « tuteur » en étudiant ses rôles en fonction de trois facteurs : la médiatisation des communications (médiatisées ou non), la nature de la tâche (collaborative ou individuelle) et la temporalité de la formation (ponctuelle ou durable). Nous relevons ainsi 16 rôles dont la présence dépend de l’importance de chacun de ces facteurs. Ce travail a été réalisé dans le but d’identifier les difficultés et problèmes rencontrés par le tuteur en fonction du contexte de la formation, ses besoins et l’état actuel des outils existants pour y répondre. tutorat ; communications médiatisées ; apprentissage collaboratif et individuel ; FOAD (Formation Ouverte et À Distance) ; SPS (Suivi Pédagogique Synchrone). 2009 
167 Simonian Stéphane, Eneau Jérôme  Usages des TIC : enseignement ou tutorat ? Etude des changements de pratiques chez les enseignants-chercheurs Nous avons conduit deux séries de recherches concernant l’introduction des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à l’université et leur impact sur les changements de pratiques des enseignants : une première porte sur les enseignants ayant participé à l’élaboration d’enseignements en ligne et à distance sur un Campus Numérique, pour un public de Licence et Master ; une seconde concerne l’usage des outils informatiques (bureau virtuel, logiciels dédiés, etc.) par les enseignants-chercheurs, dans le cadre de leur enseignement en présence à l’Université. Deux postures différentes sont mises en évidence, au regard des pratiques déclarées, n’éclipsant pas pour autant les rapports des enseignants aux TIC ni les finalités pédagogiques qu’ils poursuivent. Pratiques pédagogiques, enseignants-chercheurs, TIC, formation à distance. 2009 
166 Salam Pierre Louay, Valmas Vasileios  Étude comparative des compétences développées dans deux formations hybrides de tuteurs en ligne : interactions à distance en asynchrone pour l’une et en synchrone pour l’autre Cet article se donne comme objectif d’étudier l’impact des modes d’échange en ligne asynchrone et synchrone sur le développement de compétences professionnelles d’enseignement des langues. La recherche se base sur le projet le Français en (1ère) ligne qui se déroule dans deux universités (Grenoble 3 et Lyon 2) et met en relation des étudiants de master professionnel Français langue étrangère (FLE) et des étudiants-apprenants de français d’universités partenaires en utilisant une plateforme de formation pour la première et un outil de messagerie instantanée multimodale pour la seconde. Après avoir exposé les deux dispositifs et réfléchi sur la notion de compétence, nous avons développé une grille d’analyse qui a été appliquée à des entretiens semi-directifs. Cette analyse de contenus nous a permis de faire ressortir deux référentiels de compétences que nous avons comparé afin d’identifier les compétences communes et celles propres à chacune des modalités. Formation en ligne – compétence – référentiel – formation d’enseignants – didactique des langues – tuteur – français en première ligne – échange – synchrone – asynchrone 2009 
165 Nissen Elke Quels rôles le tuteur joue-t-il en distantiel et en présentiel ? Analyse des interactions verbales d’une formation hybride Cette étude exploratoire adopte une démarche comparative entre les rôles joués par le tuteur d’une formation hybride dans la modalité distantielle et dans la modalité présentielle. Elle recoupe pour cela les avis exprimés par les étudiants dans un questionnaire avec une analyse des interactions verbales dans les deux modalités, basée sur une catégorisation des rôles du tuteur élargie par rapport aux rôles habituellement décrits dans des formations ouvertes et à distance. Il apparaît que la vision des étudiants et les résultats obtenus ne coïncident que rarement, et qu’il faudra 1) isoler des particularités liées à un outil de communication (comme les salutations itérées dans les méls) dans l’analyse, et 2) inclure d’autres éléments dans l’analyse, comme les consignes présentes sur la plateforme et le scénario de communication. Ce que montre en revanche notre analyse, c’est que dans la formation observée, le tuteur a à distance un mode d’accompagnement essentiellement individuel : il s’adresse surtout individuellement aux étudiants à distance ; alors qu’en présentiel, il s’adresse autant à l’ensemble des étudiants qu’aux étudiants individuellement. En retour, c’est son rôle motivationnel qui est plus accentué en présentiel qu’à distance (même si les étudiants le jugent aussi motivant dans les deux modalités) : il cherche en présentiel toujours à s’assurer que les étudiants suivent et les encourage à poser des questions. Formation hybride, tuteur, rôles, modalité distantielle, modalité présentielle, analyse des interactions verbales. 2009 
164 Eneau Jérôme, Poyet Françoise  Contribution à la professionnalisation de futurs tuteurs en langues : le cas de l’apprentissage d’une langue étrangère à distance et en synchronie L’objectif de cette recherche est d’analyser le processus de professionnalisation de futurs enseignants de Français Langue Etrangère, lors de l’exercice d’activités nouvelles liées à un tutorat synchrone à distance, auprès d’étudiants américains. Ce processus a été envisagé sous l’angle du développement de différentes compétences-clés, liées à la prise d’autonomie dans l’exercice de l’activité. Notre corpus a porté sur six séquences d’interactions synchrones constitutives de leur formation de Master ; les différentes sources de données (vidéos des séquences, scénarios pédagogiques élaborés préalablement, observation in situ, entretiens de fin d’expérimentation) nous ont permis une analyse fine de ce processus, au fil des séances. Toutefois, et contrairement à nos hypothèses de départ, le développement de l’autonomie dans l’apprentissage ne semble au final que peu révélé par l’évolution de ces différentes compétences. Différentes pistes d’amélioration du dispositif et plusieurs ouvertures en termes de recherches sont présentées pour des travaux futurs. Professionnalisation ; Tutorat synchrone ; Français langue étrangère (FLE) ; Compétences professionnelles ; Autonomisation. 2009 
163 Drissi Samira  Adaptation pédagogique de tuteurs en formation aus contraintes d’un environnement vidéographique synchrone Nous proposons dans cet article d’apporter un éclairage sur l’adaptation d’apprentis tuteurs en ligne de français langue étrangère (FLE) aux contraintes d’un dispositif de visioconférence poste àpost e. Cette étude de cas s’appuie sur une situation de formation à l’enseignement de FLE en ligne synchrone. Des étudiants français, apprentis-enseignants de langue, conçoivent des activités et guident les apprenants distants dans l’accomplissement de celles-ci via un logiciel de messagerie instantanée. À travers une analyse de contenu de transcriptions multimodales, basée sur des indicateurs socioaffectifs et pédagogiques de la communication, nous mettons en évidence différentes manières de gérer les interactions dans un environnement vidéographique synchrone. Nos analyses permettent de montrer que la construction de l’activité tutorale s’articule autour de la capacité des tuteurs à gérer la communication en situation, l’action étant conditionnée par l’entrelacs des savoirs faire relationnels et pédagogiques. enseignement en ligne, tutorat, multimodalité, visioconférence, communauté d’apprentissage. 2009 
162 De Lièvre Bruno, Temperman Gaëtan, Cambier Jean-Bernard, Decamps Sandrine, Depover Christian  Analyse de l’influence des styles d’apprentissage sur les interactions dans les forums collaboratifs  Cette recherche a pour but de mettre en évidence la manière dont l’identification de caractéristiques individuelles des apprenants se manifeste au travers des interactions dans un forum. L’activité menée dans le cadre d’un dispositif hybride au travers d’une plate-forme de formation à distance concerne 250 étudiants de 1ère année universitaire. Ceux-ci doivent réaliser une tâche d’identification des concepts du cours présentés dans des études de cas décrivant des situations de classe fictives. Ils vont devoir donner leur avis sur la qualité de ces situations et argumenter à leur sujet. Si la première phase leur demande un travail individuel, ils travaillent lors de la seconde phase de manière collaborative par équipe d’une dizaine d’apprenants. L’analyse de contenu réalisée à partir du contenu des forums met en évidence que les apprenants qui ont un style (Grasha, 2002) participatif ou collaboratif se révèlent plus traiter d’apprentissage. Ceux qui ont les meilleurs résultats sont centrés sur des discussions majoritairement organisationnelles. Ceux qui ont une motivation intrinsèque importante procèdent plus souvent à une évaluation critique de ce que réalisent ou énoncent les membres de leur équipe. forums, styles d’apprentissage, apprentissage collaboratif, dispositif de formation hybride, analyse de contenu. 2009 
161 Decamps Sandrine, Depover Christian, De Lièvre Bruno  Moduler l’encadrement tutoral dans la scénarisation d’activités à distance Dans cette étude, nous nous intéresserons aux effets de différentes modalités de tutorat sur les apprentissages réalisés dans le cadre d’une formation organisée à distance. Il s’agit plus précisément de vérifier si une modalité de tutorat est susceptible de mieux convenir à une activité donnée et si l’alternance de deux modalités de tutorat conduit à mettre en évidence des différences en termes de performances, de processus ou d’opinions auprès des apprenants. Les résultats de cette étude renforcent l’idée qu’il faut adapter la modalité de tutorat en fonction de la séquence d’apprentissage, car la proactivité du tuteur à une incidence positive sur la motivation des apprenants à des moments charnières de la formation (début et fin de la formation, changement d’activité, …). Pour rendre le tutorat plus efficient, il doit s’exercer avec le soutien des outils intégrés au dispositif de formation, en nuançant le degré de proactivité en fonction du scénario pédagogique et en tenant compte des besoins spécifiques des apprenants au travers de leur style d’apprentissage. tutorat, scénario pédagogique, outil de communication asynchrone, apprentissage collaboratif, styles d’apprentissage. 2009 
160 Villiot-Leclercq Emmanuelle, Dessus Philippe  Les contraintes de l’activité de tutorat à distance Nous décrivons ici les activités mises en oeuvre par les différents protagonistes d’une situation de tutorat à distance en les comparant à celles d’une situation en présence. Ces situations sont dynamiques et se réalisent sous trois types de contraintes interreliées : le scénario pédagogique, le contexte d’enseignement/apprentissage et l’activité d’apprentissage des élèves. Nous caractérisons ces contraintes et listons à partir d’elles quelques moyens d’instrumenter des situations de tutorat à distance. Tutorat à distance, tutorat en présence, supervision, contrôle, instruments.  
159 Dessus Philippe, Trausan-Matu Stefan, Zampa Virginie, Rebedea Traian, Mandin Sonia, Dascalu Mihai  Vers un environnement-tuteur d’apprentissage dialogique Cet article présente un environnement-tuteur d’apprentissage pouvant s’insérer dans une plate-forme de FOAD permettant à des étudiants de prendre connaissance et de réviser des contenus de cours. Cet environnement puise son originalité dans le fait qu’il allie une approche cognitive et des références à l’apprentissage dialogique pour permettre : — de fournir aux apprenants les cours les plus pertinents à étudier étant donné leur compréhension du cours ; — de délivrer des feedback sur la compréhension d’un cours et le contenu de résumés produits sur ce même cours ; — de renvoyer des feedback sur les fils de discussions menées dans des chats. apprentissage à distance, apprentissage dialogique, analyse de la sémantique latente, modélisation cognitive, feedback, activité de résumer 2009 
158 Decamps Sandrine, Depover Christian, De Lièvre Bruno, Temperman Gaëtan  Entre scénario d’apprentissage et scénario d’encadrement : quel impact sur les apprentissages réalisés en groupe de discussion asynchrone ? La recherche présentée dans cet article a pour objectif d’analyser l’impact du scénario d’apprentissage et du scénario d’encadrement sur la qualité des apprentissages réalisés par des étudiants universitaires investis dans des activités collaboratives supportées par un outil de communication asynchrone (le forum). L’expérimentation mise en place devait répondre aux questions suivantes : Le fait d’encadrer un groupe d’apprenants selon une modalité d’intervention tutorale proactive entraîne-t-il des résultats globalement supérieurs à la modalité réactive (effet du scénario d’encadrement) ? Cette modalité d’encadrement proactive se révèle-t-elle plus efficace sur un type particulier d’activité (effet croisé du scénario d’encadrement et du scénario pédagogique) ? Les résultats de cette recherche montrent que globalement, la modalité proactive n’engendre pas de meilleures performances par rapport à la modalité réactive. A fortiori, les faibles performances d’un des deux groupes ayant bénéficié d’un tutorat proactif semblent indiquer que ce sont les caractéristiques des équipes impliquées dans un type d’activité qui constitueraient le facteur le plus déterminant. dispositif de formation à distance, tutorat, outil de communication asynchrone, apprentissage collaboratif, scénario pédagogique, styles d’apprentissage. 2008 
157 Demos Enquête auprès des responsables de formation et e-learning de 30 entreprises du CAC 40.   2009 
156 Morel Magalie, Sasseville Bastien  L’encadrement en formation à distance. Le point de vue de l’apprenant Dans le cadre des travaux du Groupe interinstitutionnel de recherche en formation à distance (GIREFAD) sur l’analyse des pratiques d’encadrement en formation à distance, nous présentons les résultats de l’analyse d’entrevues d’étudiants en formation à distance aux ordres secondaire et collégial. Les résultats nous apprennent qu’ils entretiennent une relation fonctionnelle avec le dispositif d’encadrement. En effet, la plupart ne sollicite un des aspects du dispositif qu’au moment où se fait sentir un besoin. À ce moment, le dispositif, bien que conçu pour susciter l’engagement et la persévérance, ne peut offrir son plein potentiel. En conclusion, nous proposons des éléments propres à nourrir un renouvellement des pratiques d’encadrement en FAD. formation à distance, socioconstructivisme, encadrement, dispositive, niveau secondaire, niveau collégial, entrevues, besoins, motivation 2008 
155 Wion Frédérique, Gagné Pierre  Le tutorat dans la formation à distance. A la recherche d’un modèle adéquat pour une réalité complexe  Les analyses du tutorat centrées sur les relations entre acteurs pédagogiques (tuteurs, étudiants et concepteurs d’établissements offrant des cours à distance) considèrent peu les conditions de travail des personnes tutrices, notamment leurs relations avec l’établissement et les pairs. Cet article propose un modèle d’approche systémique qui conçoit l’activité de travail de la personne tutrice comme le résultat de compromis réalisés en réponse à des pressions ou des contraintes en provenance des pôles « système », « soi », « autres semblables à soi », et « personne à qui s’adresse le service ». Une analyse d’entrevues avec quatre personnes tutrices montre que le modèle permet une interprétation de leur activité, où les interactions pédagogiques prennent place dans un contexte de tensions qui touchent bien d’autres dimensions et intérêts que ceux de la pédagogie.Mots-clés : soutien à l’apprentissage, tutorat, relations de service, ergonomie.  soutien à l’apprentissage, tutorat, relations de service, ergonomie.  2008 
154 Blandin Bernard Facilitateur, coach, accompagnateur, formateur… Quelles différences ? Premiers éléments d’une étude sur les métiers Cette contribution présente un travail de recherche en courssur les métiers de la formation, et détaille quelques résultats concernant le segment des métiers de l’accompagnement, et plus particulièrement ceux concernant l’accompagnement de l’autoformation.  2006 
153 Cortesi-Grou Nicole  Suivre un stage à distance : la dimension symbolique ? Le stage long est une initiation au métier et une mise à l’épreuve qui engage différents niveaux de la personnalité. Il suscite de profonds changements et assure la transition entre deux mondes, le scolaire et le professionnel, comme le font les rituels de passage. Un canevas de suivi à distance valorise, parallèlement à l’introduction au métier, les transitions sociale et psychique. Une exploitation expérientielle du stage, associant les notions de situations pédagogiques, de formation clinique et d’étayages pédagogiques, favorise le mouvement de décentrage sur quoi se jouent les bases de l’étape suivante. Elle marque la reconnaissance de l’accès à un statut nouveau. Dans ce processus, les TICE (Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement) représentent un atout pédagogique important. Symbolique, décentrage, suivi à distance, expérientielle, formation clinique, situations pédagogiques, conversations pédagogiques. 2008 
152 Quintin Jean-Jacques L’impact du tutorat sur les performances des étudiants. Effet de cinq modalités d’intervention tutorale sur les performances d’étudiants engagés dans un travail collectif asynchrone Cet article présente les résultats d’une recherche expérimentale dont le but est de cerner les effets, sur les performances des étudiants, de l’application de cinq modalités d’intervention tutorale (MiT) : proactive non ciblée, proactive ciblée sur une composante de l’intervention -socio-affective, pédagogique ou organisationnelle-, et réactive. Les étudiants, au nombre de 105, inscrits en deuxième année universitaire en Psychologie et Sciences de l’Education, ont suivi une formation en groupe restreint (trois étudiants par équipe) via un forum de discussion. Sept tuteurs ont été mobilisés pour appliquer les différentes MiT, chacun prenant en charge cinq équipes. L’expérimentation indique, entre autres résultats, que les étudiants qui ont été suivis selon une modalité proactive ciblée sur des interventions socio-affectives progressent significativement plus que ceux qui ont été encadrés selon une MiT réactive (groupe témoin). Tutorat, formation en ligne, forum de discussion, groupe restreint, expérimentation, proactif, réactif, soutien socio-affectif, encadrement pédagogique, supportorganisationnel. 2007 
151 Degache Christian, Nissen Elke Formations hybrides et interactions en ligne du point de vue de l’enseignant : pratiques, représentations, évolutions La question n’est plus seulement de savoir comment accéder aux ressources, ni de préciser à quelle fin intégrer ponctuellement telle ressource, mais surtout de déterminer par quelle médiation humaine on va aider à leur utilisation. Autrement dit, vu que l’enseignant est devenu joignable –presque– à tout moment : comment peut-on le solliciter et à quelles fins ? Avec quelles attentes ? Dans quelles limites et selon quelles règles (dans quelle langue, avec quelle exigence de correction, à titre individuel ou au nom du groupe…) ? À notre sens, chercher des réponses à ces questions revient à considérer que l’interaction en ligne (par courriel, message instantané, forum, etc.) fait partie de la formation.  2007 
150 Louay Salam Pierre  Apports de la conception et de l’animation de tâches en ligne à la formation de futurs enseignants de FLE  La recherche présentée dans cet article a été influencée par deux constats : le premier en rapport avec l’évolution des fonctions de l’enseignant dans les dispositifs de formations ouvertes et à distance et le second de l’identification de la nécessité de former les étudiants en même temps aux nouvelles fonctions et aux difficultés spécifiques à cet univers. Pour mieux répondre à ce besoin, nous avons analysé les fonctions des étudiants dans le projet Le français en 1ère ligne où ils devaient concevoir des tâches en direction d’apprenants éloignés et les tutorer. Après une présentation de notre cadre théorique, de nos questionnements et du contexte des échanges, nous analyserons les fonctions des étudiants dans le projet. Nous conclurons par la présentation des apports de ce genre de dispositif à la préparation des étudiants aux métiers d’enseignement du FLE. L’objectif final est de modéliser les facteurs d’efficacité de ce genre de projet dans la formation de formateurs. Notre démarche sera de type ethnographique, en croisant plusieurs données comme l’étude des échanges en ligne, l’observation des cours et l’analyse des entretiens réalisés avec les étudiants à la fin de la formation Echanges en ligne – didactique du FLE – formation de formateurs – tutorat – conception multimédia – FOAD – CMO – TIC 2007 
149 Drissi Samira  Dynamiser la communication pédagogique en ligne : aspects socio-affectifs de la fonction tutorale L’introduction de la communication médiée par ordinateur dans le milieu éducatif a permis de générer de nouvelles pratiques. Parmi elles, est créé en 2002 le dispositif d’enseignement/apprentissage « le français en (première) ligne »1. Celui-ci consiste à mettre en relation des étudiants en Master Professionnel didactique du FLE avec des apprenants de français à l’étranger. Les étudiants français, apprentis professeurs, conçoivent des activités et accompagnent les apprenants distants dans la réalisation de ces activités via une plateforme de formation en ligne. C’est précisément de la cette relation à distance dont il sera question dans cette contribution. Nous étudierons en effet la médiation socio-affective entre tuteurs et apprenants en nous appuyant sur les productions discursives de chacun des acteurs du dispositif, tout en tenant compte des supports sur lesquels ces productions se sont manifestées. Enfin, nous croiserons cette étude avec une analyse des interactions contenues sur le forum. tuteur, interaction, relation socio-affective 2007 
148 Mangenot François, Tanaka Sachiko  Les enseignants de langue comme médiateurs entre deux cultures dans les interactions en ligne : le cas d’un échange franco-japonais Analysant une expérience de trois mois qui a mis en relation via Internet, en mode essentiellement asynchrone, soixante étudiants japonais apprenant le français avec neuf étudiants de master 2 de FLE en France, cet article décrit le rôle joué par l’enseignante japonaise et par l’enseignant français (coordonnateurs du projet) pour que les échanges se déroulent de manière satisfaisante, aussi bien au plan de l’assiduité qu’à celui de la communication interculturelle. L’écart entre les deux cultures en présence, notamment en ce qui concerne la culture d’apprentissage, constituait un véritable défi : l’article montre comment certains écueils ont pu être surmontés et tente de modéliser les solutions adoptées. Après un cadrage théorique qui rappelle certaines difficultés de la communication interculturelle et de la télécollaboration, il aborde trois dimensions importantes des échanges en ligne, en mettant l’accent sur le rôle joué par les coordonnateurs : la recherche d’une participation régulière, la présentation réciproque d’éléments culturels concrets par les étudiants, la gestion des positionnements et de la dimension socio-affective des échanges. communication médiatisée par ordinateur, communication interculturelle, culture d’apprentissage, éthos communicatif, projets en ligne 2007 
147 Quintin Jean-Jacques Accompagnement d’une formation asynchrone en groupe restreint : modalités d’intervention et modèles idiosyncrasiques des tuteurs La recherche expérimentale que nous avons menée vise à saisir les effets de différentes modalités d’interventions tutorales (MiT) sur le travail effectué à distance par une centaine d’étudiants réunis en groupes restreints (trois par équipe). Ces modalités ont été élaborées en considérant les dimensions d’intervention qui participent à l’accompagnement tutoral, soit les composantes pédagogiques (P), socio-affectives (S) et organisationnelles (O). Complémentairement à ces trois MiT ciblées sur les dimensions S, O ou P, deux modes d’intervention tutorale non ciblés ont été intégrés en guise de modalités de référence : une MiT réactive et une MiT proactive non ciblée. Nous nous proposons, à l’occasion de cette présentation, de saisir la singularité de chacune de ces modalités dans la manière dont elles ont été appliquées par les tuteurs et de cerner les modèles d’intervention propres à chacun d’entre eux (modèles idiosyncrasiques). tutorat – formation à distance – forum – groupe restreint – expérimentation - analyse de contenu – modèle idiosyncrasique 2007 
146 Nissen Elke Modalité d’interaction humaine dans la formation en ligne : son influence sur l’apprentissage La présence de l’interaction humaine dans une formation en ligne est s’accrue avec l’évolution des technologies de la communication et fait partie aujourd’hui des composantes habituelles de ces formations. L’interaction sociale est vue comme un facteur d’apprentissage. Or, la question se pose de savoir quelle modalité d’interaction est la plus adaptée pour un type de tâche et pour un contexte donnés. A côté d’un tutorat qui paraît indispensable pour l’orientation des étudiants à distance, le groupe restreint apporte-t-il des bénéfices ? Les modèles théoriques généralement utilisés sont issus de l’enseignement présentiel et ne mettent pas en parallèle une situation d’interaction en groupe tutoré et une autre en individuel tutoré. Notre recherche empirique a ainsi pour objectif de voir laquelle des deux modalités d’interaction est plus adaptée dans une formation en langues à distance qui se situe dans une perspective actionnelle. Elle compare les deux modalités, et cela successivement sur deux plate-formes. Le groupe a tendance à progresser davantage que les individuels tutorés dans la qualité de ses rédactions durant la phase de formation. En revanche, en termes d’apprentissage, aucune différence significative entre les deux populations ne peut être observée. Les phénomènes observés restent stables d’une plate-forme à l’autre, faisant ainsi apparaître le groupe restreint tutoré, dans le contexte donné, comme un moyen performant pour produire, mais pas forcément pour apprendre. Modalité d’interaction humaine – apprentissage collaboratif – formation à distance – perspective actionnelle en langues 2005 
145 Laperrousaz Christelle, Leroux Pascal, Teutsch Philippe  Perception par le tuteur de l’activité d’un apprenant engagé dans une activité collective à distance Cet article cherche à répondre à une des difficultés rencontrées par un tuteur en situation de suivi d’une activité collective à distance, à savoir la perception de l’activité individuelle des apprenants dans l’activité de groupe. À partir d’une étude de la littérature sur les scénarios d’activités collectives à distance et sur la dynamique de groupe, nous proposons des moyens de faciliter la perception de l’activité individuelle par le tuteur. Ces moyens s’appuient sur une perception des productions individuelles et collectives des apprenants, des discussions collectives, des comportements sociaux ainsi que sur l’analyse sociométrique du groupe. Nous avons confronté ces propositions aux besoins réels des tuteurs d’activités collectives via des entretiens menés auprès de huit tuteurs. Formation ouverte et à distance – Apprentissage collectif – Tutorat – Suivi d’un apprenant 2005 
144 Guéraud Viviane, Michelet Sandrine, Adam Jean-Michel  Suivi de classe à distance : propositions génériques et expérimentation en électricité Cet article s’intéresse à la tâche de suivi d’une classe dans un contexte de Formation Ouverte et à Distance. Plus particulièrement, nos travaux visent à assister le tuteur pour le suivi de Situations Actives d’Apprentissage fondées sur l’exploitation de simulations. Nous proposons une approche générique s’appuyant sur le concept de scénario pédagogique. Créé par un formateur-auteur, un scénario FORMID définit à la fois l’objectif à atteindre par l’élève sur la simulation et les différents contrôles qui permettront d’observer sa progression dans la tâche. Ces contrôles sont pris en charge par l’outil FORMID-Elève et les traces résultantes sont exploitées par l’environnement FORMID-Suivi. Ce dernier ainsi que son usage par les tuteurs sont décrits dans le contexte d’une séance d’apprentissage en électricité. Conçue avec des enseignants du secondaire, composée d’activités de différentes natures, elle a été expérimentée dans diverses classes et a fait l’objet de suivis selon différentes modalités. Formation Ouverte et à Distance – Suivi de l’apprenant – Tutorat – Scénario pédagogique – Simulation – Ingénierie des Situations Actives d’Apprentissage. 2007 
143 Mangenot François, Zourou Katerina  Pratiques tutorales correctives via Internet : le cas du français en première ligne Dans le cadre d’un projet de télécollaboration, des étudiants en master professionnel FLE ont encadré à distance des apprenants de français espagnols. Cet encadrement a consisté à concevoir des tâches, à accompagner la réalisation de ces tâches à travers des plateformes de formation en ligne et plus largement à communiquer (de manière asynchrone) avec les étudiants distants. Les tâches demandant le plus souvent une production ouverte, tantôt écrite, tantôt orale, l’un des problèmes auxquels ont été confrontés les futurs enseignants de FLE est celui de la correction des énoncés produits : c’est à cette dimension évaluative de la communication médiatisée, qui constitue une forme d’aide (humaine) à l’apprentissage, que s’intéresse cet article. La question sous-jacente est celle de la spécificité d’une relation à la fois instrumentée, en mode asynchrone et entièrement à distance quant à ce problème de l’évaluation des productions langagières. apprentissages collectifs assistés par ordinateur – ACAO – communication médiatisée par ordinateur – CMO – tutorat à distance – évaluation des productions – formation d’enseignants 2007 
142 Guichon Nicolas, Drissi Samira  Tutorat de langue par visioconférence : comment former aux régulations pédagogiques Cet article vise à contribuer à la réflexion sur la formation des tuteurs de français langue étrangère (FLE). La recherche présentée s’appuie sur l’étude d’une situation de formation au tutorat de langue en ligne mettant en relation, grâce à un dispositif de visioconférence poste à poste, des apprenants américains et des apprentis tuteurs. Ces derniers déploient les ressources pédagogiques et communicationnelles dont ils disposent pour gérer au mieux huit séances hebdomadaires de tutorat synchrone. Les séances de tutorat sont rythmées par des énoncés et des actions produits par les tuteurs pour orienter l’activité d’apprentissage. Ces régulations pédagogiques, recueillies par le biais de captures dynamiques d’écran, fournissent la matière pour étudier l’émergence de stratégies pédagogiques et de modes communicationnels. Le travail sur ce corpus multimodal permet de décrire certain des ressorts de la pédagogie synchrone en ligne. Il aboutit, en outre, à proposer des critères d’évaluation des régulations pédagogiques en vue d’améliorer certains aspects de la formation au tutorat de langue en ligne. tutorat en ligne, formation, multimodalité, synchronie, visioconférence poste à poste 2008 
141 Quintin Jean-Jacques Accompagnement tutoral d’une formation collective via Internet. Analyse des effets de cinq modalités d’intervention tutorale sur l’apprentissage en groupes restreints. La recherche que nous présentons dans ce travail se situe dans le prolongement de nos premières investigations (ibid.). Au-delà de l’intérêt de confirmer les tendances mises au jour, la présente étude entend mieux comprendre les effets de la modalité proactive sur la qualité de l’apprentissage des étudiants engagés dans un travail collectif en groupes restreints. A cette fin, nous avons adopté une démarche expérimentale destinée à comparer, par effet de contraste, l’impact sur l’apprentissage de cinq modalités d’intervention tutorale (MiT). Les MiT étudiées ont été élaborées en privilégiant, pour trois d’entre elles, l’une des dimensions d’intervention qui, au vu de la littérature, participent à l’accompagnement tutoral, soit les composantes pédagogiques (« P »), socio-affectives (« S ») et organisationnelles (« O »). En complément à ces trois « MiT ciblées », deux modes d’intervention tutorale non ciblés ont été intégrés en guise de modalités de référence : une « MiT réactive » et une « MiT proactive non ciblée ».  2008 
140 Hachem E.-K., Derouichi A., Karim M. Tutorat dans la formation e-learning : un métier d’avenir L’apprentissage conjoint participe d’une manière très active au développement des connaissances. Apprendre avec d’autres est nécessaire afin de résoudre des problèmes de plus en plus complexes et afin de disposer des connaissances récentes. Pour qu’il y ait apprentissage conjoint, il doit exister des interdépendances entre pairs, chacun contribue à l’apprentissage des autres, et que le processus d’apprentissage peut être vu comme un processus de coconstruction des connaissances. Par lequel les connaissances des participants se transforment en convergeant. Selon Prégent, chaque apprenant possède une énergie disponible; qu’il met à la disposition de ses pairs en s’impliquant dans la l’apprentissage conjoint. De cette façon Chaque apprenant devient responsable de l’atteinte du but commun et demeure une ressource, contribue à animer et à soutenir ses pairs par sa motivation, sa participation, ses efforts, son expertise, son savoir, ses habiletés, ses qualités, etc. Le tutorat, qu’il se fasse en présentiel ou en distanciel, présente des rôles communs, le rôle pédagogique du tuteur est de faciliter l’apprentissage aux apprenants, de les guider, de corriger leurs erreurs… Ce qui est intéressant c’est que le tuteur à distance, par rapport au tuteur en présentiel, a aussi des rôles spécifiques qui sont dus à la modalité « distanciel » de la formation. Le tuteur est là pour réduire la distance, pour essayer de rompre ce sentiment de solitude ressenti par certains étudiants. Son rôle est de réintroduire ce qui se passe implicitement en présentiel. Tutorat, Apprendre conjointement, Zone de Développement de Proximité, Apprenant.  
139 Quintin Jean-Jacques Accompagnement d’une formation asynchrone en groupe restreint : modalités d’intervention et modèles de tutorat La recherche expérimentale dans laquelle s’inscrit cet article vise à saisir les effets de différentes modalités d’interventions tutorales (MiT) sur le travail effectué à distance par une centaine d’étudiants réunis en groupes restreints (trois par équipe). Ces modalités ont été élaborées en considérant les dimensions d’intervention qui participent à l’accompagnement tutoral, soit les composantes pédagogiques (P), socio-affectives (S) et organisationnelles (O). Complémentairement à ces trois MiT ciblées sur les dimensions S, O ou P, deux modes d’intervention tutorale non ciblés ont été intégrés en guise de modalités de référence : une MiT réactive et une MiT proactive non ciblée. Les résultats ayant mis en évidence un impact contrasté des différentes modalités de suivi sur l’apprentissage, nous nous attacherons à saisir la singularité de la mise en œuvre de chacune d’entre elles ainsi qu’à cerner les modèles d’intervention propres à chacun des tuteurs (modèles idiosyncrasiques). Tutorat, formation à distance, forum, groupe restreint, expérimentation, analyse de contenu, modèle idiosyncrasique. 2008 
138 Celik Christelle  Analyse de pratiques de tutorat dans un campus numérique de maîtrise de français langue étrangère à distance Nous nous intéressons dans cet article à la fonction émergente qu’est le tutorat en ligne et aux différents modes de tutorat. Notre observation porte sur l’étude d’une partie de la communication pédagogique qui a eu lieu dans le cadre de la maîtrise de français langue étrangère sur le campus numérique Canufle animé par une équipe de divers enseignants provenant d’universités différentes tout au long de l’année universitaire 2004-2005. À travers l’analyse du discours des consignes et des messages réactifs de deux des tuteurs, nous mettons en évidence différentes modalités du tutorat et montrons que les tuteurs cherchent non seulement à établir un lien socio-affectif avec leurs étudiants mais également à susciter le conflit sociocognitif. Nous tentons de montrer le nouvel éthos tutoral tel qu’il se dessine au sein des discours.  2008 
137 Qotb Hani  Le tuteur comme facteur de qualité dans une formation du FOS à distance  Les apprenants du Français sur Objectifs Spécifiques font face à plusieurs difficultés qui les empêchent de suivre un enseignement de qualité. Celui‐ci repose sur la prise en compte des spécificités des apprenants, des formateurs qualifiés, l’utilisation des documents authentiques du domaine cible et une participation active des apprenants au cours de la formation (Lehmann D., Mangiante J.‐M. & Parpette C. (2003). C’est pourquoi, nous proposons d’analyser l’apport des activités numériques du tuteur pour une amélioration qualitative. Par exemple, nous ferons référence aux pratiques développées lors d’une formation du français des affaires entièrement à distance par le biais du site Internet FOS.COM (www.le‐fos.com) que nous avons mis en place. En effet, avec l’objectif de proposer une formation du FOS de qualité, nous avons adopté une approche collaborative permettant aux apprenants de travailler ensemble pour réaliser des tâches authentiques (Henri, F., Lundgren‐Cayrol K. (2001) et Breton M (2005)). Notre communication vise ainsi à mettre l’accent principalement sur les rôles joués par le tuteur au sein de cette formation collaborative du FOS (Charlier et al., 2007). Celui‐ci doit en effet assurer plusieurs fonctions : guide, conseiller, animateur, modérateur, personne‐ressource, évaluateur, facteur de motivation et organisateur. Grâce aux nombreuses interventions du tuteur, les apprenants peuvent alors réaliser les tâches collaboratives et individuelles attendues lors du processus de formation. L’activité tutoriale montre ainsi la nécessité de l’accompagnement en tant que facteur de qualité dans une formation à distance. Français sur Objectifs spécifiques, Formation à distance, approche collaborative, tuteur, interactions en ligne 2008 
136 Beaucher Chantale, Gagnon Claudia  Accueillir, guider, accompagner des mesures innovantes pour assurer la persévérance des étudiants du baccalauréat en enseignement professionnel de l’Université de Sherbrooke Les étudiants du baccalauréat en enseignement professionnel (BEP) de l’Université de Sherbrooke possèdent des caractéristiques qui modèlent la structure du programme et les mesures d’accueil, de soutien et d’accompagnement offertes. En effet, ce sont des gens de métiers, recrutés pour leur expertise par les centres de formation professionnelle, où ils deviendront enseignants. Une fois en poste, ils amorcent une formation universitaire en pédagogie de 120 crédits, suivie à temps partiel. L’équipe du BEP a relevé le défi d’accueillir et d’accompagner ces étudiants par la mise en place d’un programme innovant et adapté à leurs besoins. Cette communication présente deux mesures d’intégration au programme, de suivi et d’accompagnement : l’Activité d’accueil et d’intégration (AI) et le carnet de route. L’Activité AI, porte d’entrée au programme, se déroule sur une fin de semaine et a une triple visée d’information, de formation et de socialisation. Ainsi, les étudiants obtiennent les informations nécessaires à la compréhension de leur cheminement au BEP, reçoivent une formation de base sur des concepts centraux du programme (dont l’analyse réflexive et les compétences), le tout dans un contexte d’accueil chaleureux, rassurant, axé sur la socialisation et la formation d’un sentiment d’appartenance. Le carnet de route, boîte noire (aux sens propre et figuré) remise aux étudiants lors de l’Activité AI, sera leur mémoire pour la durée du programme (jusqu’à 10 ans). Ils y déposent les traces du développement de leurs compétences, leur portfolio professionnel, des travaux, des évaluations et en tirent diverses informations. Il est consulté par les intervenants du BEP qui encadrent les étudiants pour assurer un suivi de qualité. accueil, intégration, accompagnement, enseignement professionnel 2008 
135 Besançon Véronique  De dispositifs de soutien à la mise en oeuvre d’une communauté de pratique de tuteurs en ligne expériences à l’Université de Montréal À l’Université de Montréal, le développement de cours et de modules de formation en ligne exigeant un changement de paradigme éducatif – de l’enseignement à l’apprentissage (Hotte, Leroux, 2003), nous a amené à nous intéresser à la formation de l’acteur tuteur en ligne. Pour ce faire, nous mettons en place un dispositif de soutien technopédagogique pour les acteurs engagés dans la conception du cours/module. Ce dispositif de soutien qui prend la forme d’une communauté d’apprentissage fondée sur le processus réflexif des formateurs (Chanier, Cartier, 2006) vise à favoriser la qualité de l’encadrement en ligne. C’est dans un tel cadre que nous avons orientée la formation sur la relation pédagogique des futurs tuteurs en ligne, favorisant le développement d’un savoir‐être à la base des compétences de l’encadrement en ligne (Hotte, Besançon, 2005). L’apprentissage du rôle de tuteur est situé dans un environnement virtuel authentique intégrant les technologies de l’information (TI) afin de l’amener à interroger le cadre de la relation pédagogique, à favoriser l’apprentissage entre pairs, le compagnonnage et à expérimenter le rôle de guide de construction de connaissances (Reffay, Chanier, 2005). Nous désirons favoriser le développement de compétences des tuteurs en ligne au‐delà de l’étape de conception des cours/modules et permettre au lien de collaboration et à l’engagement développés dans ces communautés d’apprentissage de perdurer. Nous présenterons comment nous envisageons de faire évoluer ces environnements d’apprentissage collaboratif vers une communauté de pratique de tutorat en ligne en utilisant les dynamiques existantes (Henri, Lundgren‐Cayrol, 2001). e‐learning, tuteur en ligne, communauté d’apprentissage 2008 
134 Alava Séraphin, Safourcade Sandra  Approche qualitative du rôle du tuteur de FOAD dans l’enseignement supérieur Dans le cadre des formations à distance dispensées dans l’enseignement supérieur, l’une des missions du tuteur de formation est celle de créer du lien entre des apprenants adultes et des formateurs universitaires ou issus du champ de l’entreprise. Les différents parcours professionnels et universitaires de chacun de ces acteurs et l’hétérogénéité des apprenants vont avoir une répercussion sur la bonne mise en oeuvre de la mission du tuteur. Ce dernier peut être considéré comme une véritable ressource « humaine » favorisant ainsi le processus d’enseignement apprentissage. Quelles pratiques pédagogiques va‐t‐il alors mettre en oeuvre afin d’être compétent d’un point de vue professionnel et efficace d’un point de vue tactique et stratégique ? Le pilotage des dispositifs de formation ouvert et à distance universitaires s’est longtemps centré sur une qualité technique et didactique mais l’enseignement nécessite aussi de qualifier et de caractériser les pratiques de communication et la gestion des ressources humaines. Notre recherche se concentre sur l’étude des pratiques développées par les tuteurs afin de garantir une qualité de l’interaction répondant à la fois à la démarche pédagogique et disciplinaire mais aussi à l’accompagnement du processus psychologique et humain de l’apprenant. A partir de cette recherche nous exposerons les compétences mises en jeu par les acteurs de la FOAD et nous nous interrogerons sur une notion de qualité subjective de la formation. Cette dernière prendra appui sur l’étude du dispositif de formation à distance du diplôme universitaire spécialisé en technologies de l’information et de la communication de l’université Toulouse Le Mirail. qualité – pratiques – compétence – tutorat 2008 
133 Maurin Jean-Claude  Former à l’accompagnement à distance. L’expérience développée dans le dispositif de formation de formateur Net-Trainers Le titre de cet exposé contient un double sens. Pour être tout à fait précis, le témoignage que nous présentons concerne un dispositif où l’on apprend à former à distance au moyen de la formation à distance. Les enseignants et formateurs qui y participent viennent chercher une qualification pour exercer leur activité pédagogique avec des apprenants distants et mettre en place des projets de e-learning, ou de FOAD, selon les termes utilisés dans leur contexte.  2006 
132 Charles Sandrine, Batier Christophe  « Visiochat » et blogue : une combinaison efficace pour le suivi à distance des étudiants La visioconférence, outil collaboratif synchrone, permet à des personnes géographiquement distantes de se voir et de dialoguer oralement en temps réel. A contrario, le weblog (ou blogue) est un outil collaboratif asynchrone apparenté à un site Web alimenté par des textes, des liens hypertextes et/ou des images publiés au fil de l’eau, par un auteur unique, à titre personnel. Dans le contexte universitaire, visioconférence et blogue présentent de nombreux avantages, notamment pour le suivi des étudiants en stage. Nous discuterons de l’intérêt de la visioconférence pour maintenir la cohésion au sein du groupe, et du blogue comme cahier de laboratoire virtuel.  2007 
131 De Lièvre Bruno La qualité du tutorat : la complémentarité de la rigueur et de la diversité Cette communication a pour objectif de mettre en évidence de quelle manière le tutorat peut être envisagé comme un des aspects importants qui contribue à la réussite d’une formation à distance. C’est dans cette optique que nous précisons pourquoi il est important d’intégrer le tutorat à la scénarisation pédagogique, en quoi la connaissance des fonctions du tuteur est utile, de quelle manière la formation des tuteurs s’articule avec la scénarisation et la connaissance des fonctions tutorales et quel peut être le rôle d’une coordination du tutorat. Ces réflexions empreintes de rigueur seront confrontées aux pratiques diversifiées des tuteurs. Nous essaierons d’expliquer pourquoi varient ces pratiques selon les modalités d’intervention du tuteur, les modalités de travail des apprenants ou encore les attentes parfois bien différentes des uns et des autres. Le tutorat, pour évoluer vers une qualité encore plus importante, doit prendre en compte ces différents paramètres situés entre rigueur et diversité. Formation ouverte et à distance, tutorat à distance, compte-rendu d’expérience, analyse des usages 2005 
130 Campillo Valérie  Analyse et comparaison de pratiques de tutorat pour la formation aux TIC L’objet de cette communication est de présenter et comparer deux pratiques de tutorat à distance dans le cadre de formations courtes aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) . Dans les deux cas, les « outils » utilisés pour le tutorat ont été ceux du Bureau Virtuel de l’Université. Cependant, si le contexte global de ces 2 expériences semble proche, un certain nombre de facteurs diffèrent, qui nous ont amené définir deux formes distinctes de protocole de tutorat. Bien que ces expériences soient récentes, un premier bilan permet de mettre en évidence les forces et faiblesses de ces formes de tutorats, amenant un certain nombre de questions, autant sur la définition d’une forme adaptable de tutorat que sur le rôle même du tutorat. tutorat, formation à distance, accompagnement, C2i, TIC 2008 
129 Messaoudi Faouzia  Tutorat et gestion de changement : deux leviers pour réussir la formation à distance au Maroc (Cas du Master ITEF) Cet article porte sur l’analyse de deux leviers importants qui conditionnent la réussite de la formation ouverte à distance. D’abord, la dimension du tutorat assuré en ligne et celle culturelle, notamment les propres perceptions des étudiants vis-à-vis de la FOAD et qui influence largement l’efficacité de cette dernière. Il s’agit plus exactement de présenter une expérience de mise en place d’une formation continue diplômante alternant des cours en présentiel (85%) et d’autres à distance (15%). Notre objectif est d’analyser le déroulement de la partie mise en ligne, en contribuant de manière empirique à la réflexion sur le rôle du tuteur et les profils des étudiants en formation continue à distance au Maroc. Aussi, après la description générale de la formation MITEF, nous aborderons la question de la pratique de la formation à distance à partir du lien entre la médiatisation, la médiation et l’absence, chez les étudiants, d’une culture de travail collaboratif fort exigée par ce nouveau mode de formation. tutorat, FOAD, interaction, formation hybride, socioconstructivisme. 2008 
128 Glikman Viviane Quels modèles d’exercice de la fonction tutorale à distance pour quels types d’apprenants ? Une recherche qualitative plurinationale menée auprès d’apprenants et d’acteurs de l’aide et du conseil dans des dispositifs contrastés de formation d’adultes français, anglais et allemands a conduit à la construction de quatre modèles d’exercice de la fonction tutorale : « fonctionnel », « affectif », « pédagogique » et « holistique et personnalisé ». Ces modèles sont d’abord caractérisés par la nature du soutien apporté aux apprenants et par la posture, réactive ou proactive, qui préside à sa mise en oeuvre. Leur degré de pertinence est ensuite examiné en fonction des divers types d’apprenants auxquels ils s’adressent, eux-mêmes définis selon le mode d’engagement dans la formation et la capacité d’adaptation à un apprentissage autonome. Les conclusions discutent la notion de « bonnes pratiques » dans le domaine et formulent quelques recommandations visant à une efficacité accrue des activités tutorales. formation des adultes, formation à distance, tutorat, analyse des usages. 2008 
127 Guillet Bruno, Roupié Catherine  Retour d’expériences d’une formation hybride. Quelles perspectives d’évolution ? Quelle définition de la fonction tutorale dans ce type de dispositif ? La formation hybride mettant en oeuvre une combinaison de modalités pédagogiques modifie l’attractivité des offres de formation et change les postures des apprenants et des formateurs. A travers cette communication et sur la base d’un retour d’une expérience de 2 années dans un institut spécialisé du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) en Aquitaine, nous souhaitons vérifier la perception du dispositif auprès de ses principaux acteurs (apprenants et formateurs), nous poser la question spécifique de la fonction tutorale avant de proposer une série de recommandations destinées à améliorer le dispositif. formation hybride,modélité pédagogique, tutorat, accompagnement 2008 
126 Pamphile Catherine  Le tutorat et ses enjeux didactiques dans les dispositifs de formation à distance Mémoire de DEA sous la direction de Françoise Demaizière. L’enjeu de notre recherche consiste à mieux appréhender la notion de tutorat, et à tenter de montrer qu’à notre avis, cette fonction est plus qu’une fonction d’accompagnement.   
125 Moeglin Pierre A la recherche de l’industrialisation du tutorat à distance Entretien entre Pierre Moeglin et Viviane Glikman   
124 Guillemet Patrick, Pelletier Sylvie  Le tutorat à la Télé-université Un sondage mené auprès des tutrices et tuteurs de la Télé-université montre qu’ils sont relativement satisfaits de la technologisation de leur tâche résultant de leur récente convention collective. Toutefois, leur insertion dans les équipes pédagogiques demeure plus délicate en raison du développement problématique de cette institution. Cet exemple montre que l’industrialisation du tutorat se réalise par deux voies distinctes – la facilitation pédagogique et la médiation entre l’étudiant et l’institution – dont la combinaison peut être tantôt heureuse, tantôt conflictuelle, selon l’idéologie dont elle se réclame, la technologie humaine qui l’accompagne et l’état du marché.   
123 De Lièvre Bruno, Depover Christian, Dillenbourg Pierre  Quelle place accorder au tuteur système et au tuteur humain dans un processus d’industrialisation ? Cette contribution présente une étude expérimentale menée avec 120 sujets, dont l’objectif est d’évaluer l’impact de la présence/de l’absence d’un tuteur humain ou d’un tuteur système sur les performances des apprenants en termes de résultats au terme de la tâche, en cours de tâche et en termes de temps consacré à la tâche ainsi que sur la désorientation dans l’environnement d’apprentissage. Les analyses de variance réalisées mettent en évidence de quelle manière les différentes modalités s’avèrent complémentaires.   
122 Gebers Erik, Arnaud Michel  Standards et suivi des apprenants Possibilités offertes pour le suivi des activités des apprenants par les standards du e-learning La facilitation du contact, même s’il est virtuel, avec le tuteur et avec les autres apprenants favorise l’acte d’apprendre en ligne. Dans le cadre des formations exploitant un support informatique, un des maillons pour faciliter ce contact est la trace des productions de l’apprenant. L’amélioration des outils mis à disposition du tuteur lui permet d’accroître son pouvoir d’analyse de la situation et d’intervention à bon escient. Dans cette communication nous nous intéressons à l’observation de l’activité d’apprenants interagissant avec des contenus de formation. Après la définition des principaux aspects du suivi tutoral, en identifiant des critères d’analyse de son instrumentation, des études de cas illustrent les besoins fonctionnels rencontrés aujourd’hui. Une présentation des standards traitant des contenus de formation d’après ces critères vient compléter cette étude, mettant en exergue les points forts et faiblesses de chacun d’entre eux.   
121 Blandin Bernard La relation pédagogique à distance : que nous apprend Goffman ? Cet article tente une analyse des interactions générées par la relation pédagogique entre un tuteur et des apprenants en formation à distance à la lumière de la sociologie interactionniste d’Erving Goffman. Ce faisant, il cherche à éclairer ce qui caractérise ce type d’interactions, et questionne la notion de « distance ».   
120 Landié Geneviève  Le tutorat de mémoire en ligne Cet article vise, à la lumière d’une pratique en troisième année d’IUP Métiers des arts et de la culture, à interroger les spécificités de l’accompagnement à la rédaction d’un mémoire de fin d’études par courrier électronique. Il étudie comment s’établit, dans un dispositif didactique particulier, la relation entre le tuteur et l’étudiant dans ce mode communicationnel. Il observe les fonctions du tuteur dans cette relation et sur les compétences qu’il doit mettre en oeuvre. Il tente de mettre en lumière ce qui est particulier à cette modalité de tutorat, les forces et les limites.   
119 Brigitte Bastard, Viviane Glikman L’offre tutorale et ses modes d’appropriation : quelles interactions ? L’exemple d’une formation en ligne du Cnam Cet article s’intéresse à la place et au rôle des médiations humaines, dans le cadre d’un module de formation à distance en ligne du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam). Il analyse les caractéristiques de l’offre en matière de tutorat, les logiques qui ont présidé à sa construction, la manière dont elle est conçue et mise en oeuvre par le tuteur qui l’assure, les formes de communication qu’elle suscite, les modes différenciés d’appropriation de cette offre par les apprenants et les interactions qui s’établissent entre les acteurs du dispositif. S’interrogeant sur l’implication des étudiants dans le dispositif, il tente de questionner les résultats obtenus en termes de persévérance et de validation au regard de la dynamique engendrée et met en évidence l’importance d’un soutien lié aux difficultés spécifiques de l’apprentissage à distance et en ligne.   
118 Paquelin Didier Le tutorat : accompagnement de l’actualisation du dispositif L’apprentissage dans un dispositif de formation ouverte et à distance sollicite l’apprenant dans un processus singulier d’actualisation des fonctionnalités proposées par les concepteurs. Par une démarche intentionnelle, l’apprenant seul et accompagné construit une forme spécifique du dispositif qui différencie un état prescrit d’un état vécu. Cette appropriation intentionnelle et située est retenue comme principe directeur de cet article. A partir de résultats d’observations, l’auteur discute l’hypothèse de l’existence d’une zone proximale qui organise l’actualisation du dispositif prescrit. La dynamique ternaire de l’appropriation distingue différentes étapes complémentaires dont le déroulement suppose l’édification cognitive, affective et symbolique d’un cadre conteneur.   
117 Gurtner Jean-Luc, Zahnd Jean L’accompagnement pédagogique. Un incontournable de la formation professionnelle continue à distance Cet article présente une démarche expérimentale visant à élaborer par étapes un environnement d’apprentissage virtuel adapté aux habitudes et aux pratiques de professionnels. A chaque étape, une analyse des manques stigmatisés par les usagers conduit à l’élaboration de nouveaux outils dont la pertinence et la qualité sont évaluées par de nouveaux usagers lors de cours ultérieurs. Au final, le résultat est un environnement virtuel original, qui accompagne l’apprenant dans sa démarche sans le conduire par la main comme le ferait un tutoriel ni le laisser errer par trop comme dans les situations d’apprentissage non dirigé. L’assistance proposée par cet environnement porte sur l’organisation personnelle, l’auto-évaluation et la recherche d’aide auprès d’autres apprenants.   
116 Haeuw Frédéric  Vers un redéploiement des compétences des formateurs, dans les dispositifs de formation ouverts et à distance Pour faire face aux enjeux de la société de l’information et lutter contre le risque de fracture entre ceux qui sauront profiter des moyens technologiques pour se former et ceux qui risquent d’en être exclus, la formation professionnelle doit mettre en oeuvre de nouveaux dispositifs de formation, innovants, ouverts sur leurs environnements et attentifs aux besoins de tous. Cette mise en oeuvre exige des formateurs de nouvelles compétences, un professionnalisme renouvelé, de nouvelles postures pédagogiques. Dans cet article, l’auteur présente quelques-unes de ces compétences nouvelles et propose, en guise de conclusion, un mode d’articulation entre présence et distance au sein de dispositifs hybrides.   
115 Decamps Sandrine  Analyse des pratiques du tutorat au sein des formations ouvertes et à distance (FOAD) bénéficiant du soutien de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) participe à l’organisation logistique et offre un soutien financier à 42 formations ouvertes à distance dans les domaines diversifiés que sont les « Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), enseignement et formation », « les TIC et services », les « TIC et sciences de l’Ingénieur », les « Sciences fondamentales », les « Sciences de la vie » et le « Droit, économie et sciences politiques ». Le Conseil scientifique de l’AUF a demandé à l’administration de Programme en charge des actions en matière de TICE et d’EAD de développer une démarche qualité dans la sélection et le suivi des diplômes et projets demandant un soutien de l’Agence. La première étape à la mise en oeuvre de cette démarche est donc un « état des lieux » des pratiques du tutorat dans les différentes FOAD soutenues par l’AUF en 2006-2007. C’est dans ce contexte que nous avons mené une enquête auprès des différents acteurs de ces formations que sont les responsables pédagogiques, les tuteurs et les apprenants allocataires avec pour objectif d’analyser la diversité des pratiques et des besoins de formation en matière de tutorat. Ce rapport n’a pas la prétention de présenter une analyse exhaustive des pratiques de tutorat pour chacune des formations. Il a pour seule ambition de faire un bilan général – au travers des avis qui ont été recueillis – du statut du tuteur, de ses rôles et fonctions et de sa formation pour l’ensemble des formations ouvertes et organisées à distance avec le soutien de l’AUF.   
114 Gaillat Thierry  Construction des interactions langagières dans un tutorat à distance Depuis maintenant plus de deux décennies, les nouvelles technologies permettent de développer des approches de formation ou d’accompagnement singulières. Elles se distinguent, de par le média qu’elles utilisent, des situations en présentiel et s’inscrivent dans ce que l’on nomme communément l’e.formation. Ainsi dans un tel cadre, l’outil informatique, parmi les diverses applications qui sont les siennes, permet le développement de tutorats à distance suivant des formes très variées : - tutorat anonyme ou non ; - tutorat direct ou différé ; - tutorat contractualisé dans un cadre de suivi ; - tutorat exprimé par le biais de supports de communication variés (mél, chat, forum, téléphone…) utilisant l’oral ou l’écrit, …   
113 Bourdet Jean-François Tutorat en ligne et création d’un espace formatif Cette conférence traite de la construction en ligne d’un espace formatif. Nous entendons par là la représentation et la mise en oeuvre par les usagers d’un dispositif de formation en ligne, d’une conception de celui-ci permettant d’en saisir et d’en interpréter les buts, d’en dégager les implications en termes d’attitudes d’apprentissage, de modes d’échanges, d’interactions au sens le plus large. Dans cette perspective, le tutorat comme fonction formative se caractérise par l’exercice de rôles variés et parfois contradictoires (empathie paritaire / validation d’étapes, guidage général / adaptation aux spécificités). Une conséquence est alors l’exigence de distribution de ces rôles sur des acteurs différents, tant humains (tutorat statutaire exercé par une enseignant ou paritaire dans un groupe en formation) que logiciels (agents de type compagnon voués à des rôles d’alertes et de propositions d’activités contextualisées par exemple). L’hypothèse est qu’un tel partage contribue à valider l’ »ouverture » d’une formation et ce d’autant plus qu’il est conçu de manière à pouvoir évoluer au fil des échanges en ligne. On présentera donc les concepts clés de cette problématique : conception et développement des dispositifs, espace de communication, fonctionnalités offertes par les environnements, outils dédiés au tutorat, afin de mettre en évidence la spécificité de telles situations éducatives.   
112 Hedjerassi Nassira Analyse de pratiques de tutorat humain dans un environnement de travail collaboratif à distance Cette contribution présente une recherche en cours visant à analyser les pratiques de tutorat humain dans un environnement de travail collaboratif à distance. Les premières analyses que nous faisons d’entretiens menés auprès de personnes tutrices font ressortir la prégnance d’un modèle tutoral que nous qualifions de compréhensif, qui met l’accent sur les dimensions humaines, voire affectives et émotionnelles.   
111 Audibert Sophie-Christine Le tutorat entre pairs : un accompagnement au bénéfice des élèves tuteurs intellectuellement précoces Au-delà de la reconnaissance des spécificités liées à leur précocité intellectuelle, les Elèves Intellectuellement Précoces en difficultés scolaires ou sociales nécessitent souvent un accompagnement à un moment de leur scolarité. Le seul accompagnement thérapeutique usuellement dévolu aux psychologues, s’il est indispensable à la prise en charge de la dyssynchronie et de ses conséquences (Terrassier, 2000, p28), se révèle insuffisant lorsque les résultats scolaires ou l’intégration scolaire sont en jeu. Le tutorat entre pairs, parce qu’il favorise les interactions entre élèves dont les niveaux de compétences sont différents, peut être une pratique d’accompagnement pour ces élèves en décalage. Plusieurs programmes américains ont connus le succès en leur temps. Notre recherche (Audibert, 2003 ; 2004) tente de mettre à jour les mécanismes en jeu pour des EIP placés en position de tuteurs en mathématiques en classe de quatrième.   
110 Bertschy Aude, Gaste Denis  Tutorat inter-promotions d’étudiants : pour une création du lien social dans l’apprentissage L’enseignement à distance s’accompagne de la mise en place d’un tutorat afin de garantir une intégration sociale des étudiants et de prévenir le sentiment d’abandon et de solitude de ces derniers face au savoir. Le tutorat entre étudiants permet un accompagnement pédagogique mais surtout relationnel. Cet article présente le contexte de mise en place d’un tel dispositif et en analyse à travers la théorie de l’activité élargie les apports et limites   
109 De Lièvre Bruno, Depover Christian, Acierno Mélanie  Analyse du soutien fourni aux apprenants par les tuteurs à l’aide d’outils synchrones et asynchrones Dans cet article, nous analyserons la manière dont les tuteurs soutiennent les apprenants à l’aide d’outils synchrones (chat) ou asynchrones (forum). Les interactions, au sein du dispositif de formation à distance « Galanet », des 8 tuteurs et des 109 apprenants ont été analysées. Elles ont été catégorisées selon leur nombre, le thème abordé, les actions mises en oeuvre, les modalités d’intervention et leur destinataire. Une fois que les interventions des tuteurs ont été bien identifiées, nous les avons confrontées aux interventions des apprenants. Cette analyse met en évidence une forme de redondance lorsque les outils sont synchrones et une forme de complémentarité lorsque les outils sont asynchrones. Une des questions que nous nous posons est celle de la prégnance du scénario pédagogique sur l’usage des outils de communication utilisés.   
108 Pitre Richard, Guillemet Patrick, Pelletier Sylvie  État de la recherche sur les pratiques de tutorat Notre objectif de départ était d’inventorier les recherches et les publications scientifiques portant sur le tutorat en ayant à l’esprit les utilisations potentielles qu’on pourrait en faire afin d’améliorer nos pratiques professionnelles à la TÉLUQ. Cela peut se traduire par faire connaître les réflexions et expertises développées sur la question de l’encadrement et du tutorat aux personnes les plus concernées : les tuteurs et tutrices de la TÉLUQ. Cet exercice ne prétend pas faire un tour d’horizon complet de la question de l’encadrement. D’ailleurs, un très grand nombre de questions sont apparues tout au long de nos investigations. Celles que nous avons retenues nous semblaient répondre à des interrogations présentes chez les tuteurs, ou chez les professionnels pédagogiques de la TÉLUQ, ou plus généralement, correspondre à des situations qui posent problème et appellent à des changements. Nous ne pouvons qu’espérer que ce texte suscitera des discussions et d’autres réflexions sur les nombreux aspects liés au tutorat. Ces débats ne pourront qu’être bénéfiques à une meilleure compréhension des enjeux sous-jacents à la formation à distance.   
107 Vetter Anna Comptabiliser le temps de travail du tuteur : un mythe ? L’auteur traite, à partir d’une expérience, de la comptabilisation du temps de travail du tuteur qui laisse encore trop souvent certains concepteurs dans l’expectative. Elle propose une démarche en plusieurs étapes : i) scénarisation par le concepteur des activités tutorales, ii) réalisation des activités en comptabilisant le temps passé, iii) comparaison entre le prévu et le réalisé, iv) ajustements des activités.   
106 Dufresne Aude, Basque Josianne, Paquette Gilbert, Léonard Michel, Lundgren-Cayrol Karin, Prom Tep Sandrine Vers un modèle générique d’assistance aux acteurs du téléapprentissage Nous présentons un modèle générique d’assistance aux acteurs du téléapprentissage. Le modèle permet de décrire des systèmes d’assistance pour tout système informatisé distribué ou non, quel que soit le domaine de connaissances et quel que soit l’acteur du téléapprentissage (apprenant, concepteur, formateur-tuteur, etc.) qui utilise l’assistance. Le système d’assistance peut aider ces usagers en leur offrant des conseils et en adaptant l’interface en fonction de leurs caractéristiques propres ou de celles de leur groupe de travail, de leur progression dans la tâche, de leurs interactions et de l’historique de l’assistance déjà offerte. Le modèle générique identifie les diverses composantes d’un tel système d’assistance (mode d’accès à l’assistance, objets, buts et thèmes d’assistance, conditions et actions d’assistance, etc.). Un exemple de l’application de ce modèle générique est présenté pour l’assistance à l’acteur concepteur dans un campus virtuel, et plus spécifiquement aux usagers de l’atelier distribué d’ingénierie pédagogique ADISA.   
105 Garrot Élise, George Sébastien, Prévôt Patrick  Conception d’un système d’aide au tuteur à la préparation de situations d’apprentissage Actuellement, le rôle du tuteur en formation à distance est assez mal défini et peu d’outils le soutiennent dans sa fonction. Il existe des outils de suivi et d’intervention auprès des apprenants. Par ailleurs, il existent des outils auteurs : les activités sont alors créées par le concepteur pédagogique qui prévoit des scénarios types a priori sans connaître les apprenants. Cependant aucun outil n’assiste le tuteur dans la préparation et la configuration des sessions d’apprentissage en fonction des apprenants qui les suivent. Fort de ce constat, notre travail de recherche vise à créer un système aidant le tuteur à préparer des situations d’apprentissage collaboratif, en les adaptant aux caractéristiques des apprenants. La première phase du travail consiste à créer un modèle général du tutorat en ligne. Puis ce modèle est intégré dans le système sous forme d’une ontologie. Un moteur d’inférences crée alors des liens entre ces caractéristiques en raisonnant sur l’ontologie. Enfin, des règles déduisent des relations entre les éléments de l’ontologie afin de conseiller le tuteur.   
104 Garrot Élise  Un système pour conseiller le tuteur de situations d’apprentissage collaboratives Cet article présente la conception et le développement d’un système d’assistance au tuteur lors d’un apprentissage collaboratif à distance. Ce système repose sur une ontologie modélisant les différentes composantes du tutorat (les acteurs, leurs caractéristiques, les activités, leurs paramètres et les ressources.) Un moteur d’inférence à base de règles raisonne sur l’ontologie pour déduire des conseils au tuteur afin de l’aider à adapter les situations d’apprentissage aux apprenants et groupes d’apprentissage en prenant en compte leurs comportements et les interactions. Nos travaux actuels consistent à concevoir et développer des règles pédagogiques en nous appuyant sur des travaux en sciences de l’éducation et sur l’analyse des besoins des tuteurs pour réaliser l’ensemble de ses fonctions. L’insertion de ces règles donnera la possibilité de tester le système en conditions réelles d’expérimentation.   
103 Metge Marielle Communication tutorielle : évaluer ou non la relation ? Cette communication a pour objectif de présenter une recherche sur l’évaluation d’une relation de communication entre étudiants et d’en discuter tout particulièrement la pertinence dans le cadre d’un tutorat à distance. Il s’agit ici, d’accompagnement méthodologique et pédagogique mené par les étudiants de 3e année et destiné aux étudiants en première année à l’institut. Ce système instaure des relations basées sur la qualité d’une communication fondée sur la confiance et interroge son évaluation. Nous discuterons la question du comment objectiver le vécu du tutorat pour le rendre communicable et évaluable.   
102 Jeannot L., Vetter A., Chanier T. Repérage des stratégies des apprenants et du tuteur dans un environnement audio-graphique synchrone La présente étude vise à décrire certains aspects du fonctionnement des interactions dans un environnement audio-graphique synchrone par le repérage des stratégies des apprenants et du tuteur, ainsi que par la prise d’indices relatifs à leur positionnement, afin de prendre en compte les relations pédagogiques qui s’instaurent dans ce type de situation d’apprentissage des langues. Elle se base sur un corpus recueilli lors d’une formation en anglais sur objectifs spécifiques, suivie à distance par les étudiants du Master Formation Ouverte et À Distance (FOAD) de l’Université de Franche-Comté en 2004-2005, et conduite par des formateurs de l’Open University en Grande-Bretagne (cf. Vetter, 2004). Cette formation, présentée par Chanier et al. (ce volume), comprend au total huit séances hebdomadaires d’une heure sur la plate-forme Lyceum, en groupes de niveaux. Après avoir dégagé les caractéristiques principales de la situation étudiée et délimité nos objets d’étude, nous analyserons la séance 4 pour le groupe de niveau faux débutant (A1-A2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues), soit 7 étudiants. Un éclairage sera apporté par une sélection de données issues de questionnaires et d’entretiens réalisés au terme de la formation.   
101 Dat Marie-Ange Les TICE dans la formation à la didactique présecondaire des langues étrangères : un exemple tutorat Le contexte d’enseignement-apprentissage dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui (augmentation des effectifs d’étudiants ou/et de stagiaires dans le cadre des IUFM, différenciation accrue des contenus d’enseignement à proposer), amène depuis peu une évolution considérable des dispositifs de formation universitaire. L’apparition relativement récente des universités virtuelles et des campus numériques en est un exemple. Le ministère de l’éducation nationale lui-même s’essaye depuis 2002 à la formation à distance des enseignants de langues étrangères à l’école primaire avec le site Primlangues (www.primlangues.education.fr). Il incite ses personnels à l’auto-formation en fournissant des ressources en ligne, des échanges de pratiques didactiques et pédagogiques, en proposant quelques interactions avec des formateurs. Le tutorat de cours semble représenter en effet une alternative au « tout à distance » qui s’impose parfois, en apportant un étayage humain spécialisé (vs utilisation de forums entre pairs). A partir d’un exemple de tutorat de formation à l’utilisation des TIC pour l’enseignement-apprentissage d’une langue étrangère (FLE dans ce contexte), nous commencerons à évaluer la possibilité pour ce dispositif, d’atteindre les objectifs que toute formation à distance ou en présentiel doit se fixer.   
100 Bertschy Aude, Gaste Denis  Evaluation d’une relation dans le tutorat distanciel interpromotions d’étudiants : sens, apports et limites au titre du lien social Le tutorat, facteur essentiel dans l’apprentissage à distance des étudiants par l’interaction sociale et la médiation des savoirs qu’il encourage, pose de nombreuses questions sur la re-création du lien social qu’il génère, mais également sur l’évaluation qui en est faite. L’objectif de cet article est de vous présenter dans un premier temps le dispositif de tutorat entre pairs établi au sein de l’Institut Ingémédia, entre deux promotions de niveau équivalent, d’abord en présentiel puis à distance. En nous rapprochant des conceptions socioconstructivistes et de la médiation des savoirs, nous définirons les objectifs pédagogiques et interactionnels de ce tutorat. A partir une étude qualitative effectuée auprès des étudiants et reposant sur la théorie de l’activité élargie selon le modèle d’Engeström, nous analyserons les objectifs visés et l’évaluation du tutorat, ses apports ainsi que ses limites, notamment au titre du lien social.   
099 Peyrelong Marie-France, Follet Marianne Le tuteur, entre écrit et chuchotements Qu’apportent les TICE à la dimension tutorale ? Induisent-elles une modification de la relation tuteur/apprenant ? de la relation tuteur/enseignant ? Contribuent-elles à un renouvellement de la pédagogie ? Cette communication, retour d’expérience sur une formation-action à la gestion et conduite de projet, tente de répondre à ces questions à partir de l’analyse des échanges sur des forums et de l’usage perçu des différentes modalités de communication mises en place par les tuteurs dans l’exercice de leur activité.   
098 Pitre Richard Les tuteurs : des professionnels qui sont partie intégrante d’une équipe pédagogique. Mémoire de la Table pédagogique des personnes tutrices de la Téluq Les tuteurs se sentent véritablement concernés par les enjeux entourant la planification stratégique de la Téluq. Récemment, ils ont créé une table pédagogique afin de renforcer les interventions de leurs représentants au sein des instances et comités institutionnels et pour assurer la circulation de l’information auprès de l’ensemble des personnes tutrices. Leur implication grandissante dans les activités académiques témoigne de leur volonté de prendre une part active dans les orientations pédagogiques et, plus spécifiquement, à l’amélioration de la qualité de l’enseignement à la Téluq.   
097 Vivian Robin, Brangier Eric, Michel Gabriel, Barcenilla Javier Analyse des communications électroniques entre apprenants et tuteur en ligne : Quelques éléments sur les pratiques communicationnelles des tuteurs Cette communication restitue les principaux éléments d’une recherche ayant étudié la dynamique des échanges électroniques entre un tuteur et un groupe d’étudiants distants lors d’une formation en ligne au logiciel Flash. Plus particulièrement, il s’agit d’apprécier la qualité et la quantité des échanges liés à une situation de communication asynchrone, afin de dégager des spécificités à ce type de communication. Tout d’abord nous présenterons le cadre théorique de nos travaux puis nous définirons la méthodologie de recherche mise en oeuvre. Enfin nous analyserons et discuterons les résultats obtenus.   
096 Vandebrouck Fabrice, Cazes Claire Analyse de fichiers de traces d’étudiants : aspects didactiques Les utilisateurs d’une plate-forme d’enseignement sont logués et leurs actions enregistrées dans de multiples fichiers. Ces fichiers fournissent un matériau très conséquent. La question qui nous occupe ici est l’exploitation de ces fichiers au service de différents acteurs en relation avec la plate-forme. Nous présentons d’abord la plate-forme utilisée et les expérimentations associées. Un modèle didactique permet de passer d’une information quantitative obtenue par les premiers résultats à une analyse qualitative. La construction de deux indices conduit à une typologie simple des exercices. Nous montrons que cette typologie est stable à travers les différentes expérimentations, cohérente avec les analyses didactiques a priori. Elle permet alors d’organiser, suivant les types d’exercices, les résultats et les perspectives pour chacun des trois métiers que nous retenons ici : le concepteur de plate-forme, le didacticien et l’enseignant.Plate-forme d’enseignement, scénario a priori, analyse de l’activité des étudiants, fichiers de traces, didactique des mathématiques   
095 Bronner Alain, Dieumegard Gilles, Larguier Mirène, Leblanc Serge Analyse de l’activité des formateurs et des stagiaires d’un dispositif d’e-accompagnement en formation PLC2 Mathématiques En e-formation, les acteurs sont séparés dans l’espace et dans le temps pour une partie notable de leur activité. Le risque de hiatus entre la conception de dispositifs en fonction d’acteurs abstraits et l’activité effective de ces acteurs est renforcé. Plusieurs études ont montré qu’il existe des écarts importants entre les points de vue des concepteurs et des apprenants [DESCHENES et al. 01] [GAGNE et al. 02]. Trois évolutions de la conjoncture scientifique nous conduisent à envisager l’analyse de l’activité des acteurs comme approche pour améliorer la conception de ces dispositifs. Tout d’abord, l’activité constitue un nouvel objet théorique dans le champ des recherches sur les technologies éducatives [JONASSEN & ROHRER-MURPHY 99] [LEBLANC et al. 01] [LINARD 01]. Ensuite, ce concept est émergent dans des recherches récentes en éducation et formation [BARBIER & DURAND 03], donnant lieu à des études dans des situations d’enseignement et de formation en présentiel. Enfin, l’activité fait aussi l’objet de recherches en didactique, notamment en didactique des mathématiques [BROUSSEAU 86]. Le concept d’activité se distingue de celui d’usage, fréquent dans les recherches francophones sur l’e-formation. Alors que décrire un usage consiste à rendre compte d’une « manière d’utiliser » supposée stable et centrée sur un instrument ou un dispositif, décrire une activité consiste à rendre compte d’un processus singulier et situé envisagé à partir de l’acteur : l’accent est mis sur des trajectoires effectives d’action et de transformation de son action. Notre recherche associant des ergonomes et des didacticiens vise à tester la fécondité d’une analyse co-disciplinaire de l’activité des acteurs pour améliorer la conception d’un nouveau dispositif que nous qualifions d’e-accompagnement.   
094 Vivian Robin, Brangier Eric, Michel Gabriel, Barcenilla Javier  Analyse des communications électroniques entre apprenants et tuteur en ligne : Quelques éléments sur les pratiques communicationnelles des tuteurs Cette communication restitue les principaux éléments d’une recherche ayant étudié la dynamique des échanges électroniques entre un tuteur et un groupe d’étudiants distants lors d’une formation en ligne au logiciel Flash. Plus particulièrement, il s’agit d’apprécier la qualité et la quantité des échanges liés à une situation de communication asynchrone, afin de dégager des spécificités à ce type de communication.   
093 Quintin Jean-Jacques Effet des modalités de tutorat et de scénarisation dans un dispositif de formation à distance Mémoire de DEA   
092 Grosjean Sylvie Le rôle du tuteur en ligne dans l’établissement d’un lien social : le cas de l’apprentissage L’introduction des communications médiatisées par ordinateur (CMO) dans le milieu de la formation et notamment de la formation universitaire a initié de nouvelles pratiques. L’apprentissage collaboratif à distance est une de ces pratiques qui consiste à mettre en coprésence, via des outils de communication asynchrone (forums de discussion) ou synchrone (Chat), des étudiants et un tuteur (Henri et Lundgren-Cayrol, 2001). C’est un modèle pédagogique centré sur l’apprenant s’inspirant des idées constructivistes et qui vise à favoriser les situations d’échanges et les interactions pédagogiques à distance. De nombreux chercheurs (Charlier et al., 1999, Charlier et al., 2002, Daele, 2000, Deschryver, 2002) soulignent la complexité du rôle du tuteur en ligne dans le cadre d’une telle démarche d’apprentissage. Il est à la fois un facilitateur encourageant l’expression des étudiants, un modérateur synthétisant, structurant les contenus et gérant les échanges médiatisés entre les participants, et enfin, un expert qui transmet des savoirs en proposant une manière de faire. Cependant, notre objectif ici est de sortir d’une vision normative, voire prescriptive du rôle du tuteur en ligne en contexte d’apprentissage collaboratif afin de mettre l’accent sur la dynamique de la relation tutorale telle qu’elle s’accomplit dans le cadre d’un dispositif de formation à distance. Ainsi, nous chercherons non pas à saisir comment le tuteur conçoit son rôle, mais comment il le met en acte, il l’accomplit.   
091 Deschênes André-Jacques, Gagné Pierre, Bilodeau Hélène, Dallaire Suzanne, Pettigrew François, Beauchesne-Rondeau Maude, Côté Caroline, Maltais Martin, Sylvain Louise, Thériault-Fortier Jacinthe Le tutorat à distance : qu’en pensent les étudiants, les tuteurs et les concepteurs ? Une étude de cas A partir d’entrevues et d’interactions réelles entre tuteur et étudiants dans un cours universitaire en e-learning, cette étude fait état des attentes d’un concepteur-tuteur à l’égard des étudiants dans les activités d’encadrement, et de la représentation que des étudiants se font de ces attentes. L’étude décrit ensuite la dynamique entre les acteurs de l’encadrement à partir d’un point de vue constructiviste. Elle démontre que les étudiants ont de grandes attentes à l’égard du tutorat, modelées au début sur l’offre de l’établissement. Cependant, l’offre est partielle : si les étudiants trouvent satisfaction sur le plan cognitif, ils doivent recourir à leur entourage pour répondre aux besoins qui émergent en cours d’apprentissage sur les plans affectif, motivationnel et social.   
090 Ndoye Abdou Karim  Les rôles du tuteur dans la formation à distance des professeurs vacataires sénégalais Dans le cadre d’une réflexion menée au cours de l’atelier méthodologique de formation et d’intégration de nouveaux tuteurs, cette étude propose un référentiel de compétences du tutorat dans l’environnement d’apprentissage informatisé du projet Sénégal-Japon « Open Distance Learning ». S’appuyant sur quelques résultats d’une enquête et, surtout, procédant à une analyse réflexive nourrie par une expérience personnelle, elle présente une synthèse articulant les principaux rôles qui s’imposent aux personnes tutrices dans ce projet. Par conséquent, cette contribution porte un regard qualitatif sur l’accompagnement tutoral et fait ressortir quels sont les six différents rôles que les tuteurs retenus pour le projet devront assumer afin de donner le maximum de chances de réussite aux professeurs vacataires du Sénégal.   
089 Tecfa Grille de support à l’élaboration d’une stratégie tutorale Elaborer une stratégie d’intervention tutorale adéquate aux besoins d’une séquence de formation ou d’une activité donnée. Identifier les éléments nécessaires à l’élaboration d’un « guide du tuteur ».   
088 Greta du Velay / CRI « Encadrer les personnes les plus en difficulté ». Guide à destination des Tuteurs en Entreprise Chaque individu est différent, chaque situation est particulière. Cependant l’expérience montre que certaines difficultés d’insertion professionnelle sont récurentes. Nous avons essayé de les classer pour apporter des réponses aux entreprises et aux tuteurs. Ils trouveront dans ce guide des éléments pour mieux comprendre les problèmes rencontrés par des personnes à certains moments de leur vie. Ils trouveront également des conseils très pratiques pour surmonter ces difficultés.   
087 Reffay Christophe, Chanier Thierry Approche minimaliste de la formation d’enseignants du supérieur au rôle de concepteur-tuteur de cours en ligne Nous dressons un tableau d’ensemble de la formation aux TIC des enseignants couvrant le primaire, le secondaire comme le supérieur. Nous en extrayons ensuite un type de formations qui interrogent directement la relation pédagogique, a pour objectif de faire passer l’enseignant d’un mode transmissif à celui centré sur la construction des connaissances de l’apprenant, et de briser sa posture isolationniste afin de le faire entrer dans des communautés de pratique. Ces objectifs imposent une étape de formation expérientielle comme apprenant dans un groupe collaboratif en tout distant. Nous rapportons l’expérience d’une formation, conçue et animée en 2002-2003, avant d’en réviser le schéma à la lumière des modèles théoriques de la collaboration, et de l’adapter aux besoins de déploiement à grande échelle des compétences minimales de tuteur-concepteur à l’université.   
086 Develotte Christine, Mangenot François  Tutorat et communauté dans un campus numérique non collaboratif Cette étude empirique s’intéresse à l’établissement des liens socio-cognitifs et socioaffectifs, voire à la constitution d’une communauté d’apprentissage, à l’intérieur d’une formation entièrement en ligne ne s’appuyant pas sur le paradigme collaboratif. Une des hypothèses est que les tuteurs jouent un rôle central dans l’établissement de ces liens. La méthodologie adoptée est l’analyse du discours, le corpus étant constitué d’interactions pédagogiques recueillies dans le cadre d’une maîtrise en ligne proposée par le Campus numérique français langue étrangère. Sont plus particulièrement analysées les interventions tutorales et les effets qu’elles suscitent. L’enjeu à la fois théorique et praxéologique consiste à décrire la construction de la relation dans ces nouveaux dispositifs énonciatifs que sont les formations entièrement en ligne.   
085 Baudrit Alain Le tutorat interculturel. Une formule propice à la transmission des savoirs ? Autant la transmission des savoirs est compatible avec le rôle de « moniteur », autant elle mérite d’être questionnée concernant celui de « tuteur ». Des études relatives au tutorat interculturel permettent de discuter ce point. Les recherches expérimentales montrent les bienfaits (dans certaines conditions) de cette formule pédagogique ; les travaux ethnographiques permettent d’expliquer comment l’action des tuteurs peut être bénéfique : lorsqu’elle est mise en perspective avec celle des enseignants, lorsque le tuteur a une réelle compréhension de la situation d’apprentissage du tutoré – ce que peut favoriser la proximité d’origine entre tuteur et tutoré.   
084 Gounon Patricia, Leroux Pascal, Dubourg Xavier Décrire l’accompagnement des apprenants. Proposition d’une extension du langage de modélisation pédagogique IMS-Learning Design L’objectif de cet article est de proposer une modification du langage de modélisation pédagogique IMS-Learning Design en termes de description d’une activité d’accompagnement des apprenants et de la spécification des rôles des acteurs participant à cette activité. Les modifications apportées s’appuient sur un modèle d’organisation du tutorat que nous avons défini. Ce modèle a pour objectifs (1) d’organiser les tâches entre les acteurs tuteur et apprenants, (2) d’assurer auprès des apprenants un accompagnement adapté à la situation d’apprentissage et (3) de spécifier les outils support à l’activité des acteurs de la formation.   
083 Gounon Patricia, Leroux Pascal, Dubourg Xavier  Proposition d’un modèle de tutorat pour la conception de dispositifs d’accompagnement en formation en ligne Nous avons constaté dans la littérature le manque de prise en compte de l’accompa-gnement des apprenants dans la concep-tion des dispositifs de formation en ligne. Ce manque nous semble très préjudiciable dans le cycle de vie d’une formation. C’est pourquoi, après avoir identi.é les besoins d’accompagnement des apprenants dans une formation en ligne, nous proposons un modèle descriptif d’une activité de tu-torat. Ce modèle sert de fondement pour guider la dé.nition des spéci.cations du dispositif d’accompagnement des appre-nants en matière de tâches et d’outils sup-ports de leurs activités. Dans la dernière partie de l’article, nous présentons la mé-thodologie d’application de ce modèle au cours du cycle de vie d’une formation.   
082 Université de Genève (Faculté de médecine) Apprentissage par résolution de problèmes (ARP). Guide du tuteur et de l’étudiant – troisième édition Dans le concept initial, les 8 étapes de l’apprentissage par résolution de problèmes (ARP) s’étalent sur deux tutoriaux. Les quatre premières correspondent à une démarche de raisonnement clinique, illustrant la démarche séquentielle de la prise en charge d’un patient. La septième étape est une mise en commun du travail d’autoapprentissage de chacun afin d’effectuer une synthèse globale. Enfin, la dernière étape consiste à inciter les étudiants à identifier leurs nouvelles connaissances, les erreurs à éviter, à valoriser la démarche de résolution de problème, et à évaluer la dynamique du groupe. Ce guide de tuteur fournit une description des objectifs de chacune des huit étapes ; de la démarche souhaitée de la part des étudiants ; du rôle du tuteur comme “facilitateur” dans le processus de raisonnement clinique.   
081 Vetter Anna Les spécificités du tutorat à distance à l’Open University : enseigner les langues avec Lyceum Dans le cadre d’une réflexion préalable à la mise en place d’une formation pour les tuteurs en langues vivantes, à l’Open University, cette étude propose un canevas pour un référentiel de compétences du tutorat dans l’environnement audiographique synchrone Lyceum. À partir d’un questionnaire recueillant les impressions des tuteurs, cet article présente une analyse comparée des modalités tutorales en présentiel et sur Lyceum, afin de mettre en évidence les nouvelles tâches qui s’imposent aux tuteurs dans Lyceum. Nous appuyant sur les travaux de P. Perrenoud sur la notion de compétence et sur les théories récentes du management des savoirs (J-Y. Prax), nous présenterons une synthèse articulant quatre grandes familles de compétences.   
080 Charlebois-Refae Nicole , Gagné Pierre  L’apprentissage de la recherche à distance : les besoins de support des étudiants Une analyse de besoins de support à l’apprentissage de la recherche à distance a été conduite en 2001-2002 auprès d’étudiants, de diplômés et de superviseurs impliqués dans des programmes d’études avancées de la Télé-université, un établissement québécois dédié à la formation à distance. À partir de la notion de « besoin écart », et d’une approche critériée de mise en priorité, cette analyse a permis d’identifier 12 besoins critiques des étudiants et 11 comportements de support déjà efficaces parmi les 37 comportements de support à l’apprentissage de la recherche à distance proposés. L’analyse permet également de constater certains désaccords entre étudiants et superviseurs sur leur perception des besoins en matière de support à l’apprentissage de la recherche à distance. L’article propose des recommandations sur l’encadrement des étudiants à distance en apprentissage de la recherche.   
079 Mucchielli Alex  La problématique de développement de la formation à distance. Etude des difficultés à partir d’un dispositif concret Le passage sur le tutorat est structuré ainsi : Un acteur satisfait. Une organisation de travail très planifiée. Le dispositif pédagogique. Le travail concret du tuteur à distance. Les aides logicielles au travail de tutorat. Le logiciel de suivi de la logique d’apprentissage de l’apprenant. La conception hypermédia des contenus. Les réponses hypermédia du tuteur. Le logiciel de suivi de la progression de l’apprenant. D’autres modalités d’échange avec les apprenants. Le travail en équipe pédagogique. L’évolution culturelle des apprenants et des formateurs. Les autres compétences du formateur. L’implication des entreprises dans la formation. L’amélioration continue des contenus de la F.A.D. La nouvelle forme de validation des diplômes.   
078 Légaré Catherine, Douaire Josée Temps et Internet: la question du soutien et de l’entraide De plus en plus de personnes utilisent Internet comme outil de communication et de travail, mais aussi comme outil d’intervention psychosociale. En effet, les professionnels de la relation d’aide sont de plus en plus sollicités, et nombreux sont ceux qui offrent des services de consultation de toutes sortes (e.g., sites d’information, services de thérapie sur Internet). Les clients sont d’autant plus nombreux à les utiliser. Le cyberespace, à l’instar des milieux d’intervention traditionnels, possède ses particularités (langage, règles de communication, population, etc.). Lorsqu’un intervenant offre un service dans l’un de ces milieux, il se doit de considérer l’ensemble des dimensions qui influencent son intervention. De même, les pourvoyeurs de services en ligne doivent considérer plusieurs facteurs s’ajoutant ou se substituant à des composantes d’une interaction dans un contexte d’aide traditionnelle. Cette présentation s’attarde sur l’une de ces dimensions, soit comment la temporalité sur Internet influence les différentes relations d’aide. Pour l’instant, peu d’intervenants sont formés et sensibilisés aux règles de ces nouvelles pratiques. C’est pourquoi il est crucial de susciter la réflexion et encore davantage, le questionnement chez les intervenants et les chercheurs quant aux enjeux reliés à la temporalité dans l’aide en ligne. Pour ce faire, nous aborderons plusieurs questions qui nous apparaissent fondamentales: Comment les relations de soutien et d’entraide s’inscrivent dans le temps sur Internet? Qu’est-ce qui détermine le début et la fin de ces relations? Sur Internet, la qualité de la relation est-elle davantage reliée à la durée, à la fréquence, à l’intensité? Quel est l’effet d’avoir accès à un groupe de soutien au moment où on en a besoin et ce même si on ne reçoit pas de réponse dans l’immédiat ?   
077 Bernatchez Paul-Armand, Marchand Louise Encadrement médiatisé par ordinateur. Attitude proactive, participation et collaboration Les services d’encadrement, quoique peu fréquentés, sont identifiés comme des moyens de diminuer le sentiment d’isolement que ressentent les apprenants à distance et d’augmenter par le fait même le taux de rétention dans les programmes de formation. La recherche de facteurs pouvant stimuler la participation et la collaboration des apprenants à des activités d’encadrement médiatisées par ordinateur est à l’origine de cette recherche descriptive. Des résultats de recherche ayant établi un lien entre l’attitude proactive des tuteurs et l’utilisation des outils d’aide à l’apprentissage dans des dispositifs de formation à distance, nous avons présumé que cette relation serait observable dans des téléconférences d’encadrement médiatisées par ordinateur. Plus précisément, nous avons voulu retrouver des traces, d’une part, de l’influence de l’attitude proactive des tuteurs sur la participation et la collaboration des apprenants et, d’autre part, de l’influence de l’attitude proactive des apprenants entre eux sur leur collaboration.   
076 De Lièvre Bruno, Depover Christian  Apports d’une modalité de tutorat proactive ou réactive sur l’utilisation des aides dans un hypermédia de formation à distance Ce travail met en évidence les apports de deux modalités de tutorat dont bénéficient des apprenants dans le cadre d’un hypermédia d’apprentissage. A côté du recours possible à un tuteur, les apprenants ont à leur disposition des outils cognitifs, des outils métacognitifs ainsi que des outils d’aide à la navigation. Les interventions du tuteur s’effectuent selon deux approches : d’une part, une modalité réactive, et d’autre part, une modalité proactive. Nos résultats mettent en évidence que le fait de recourir à un tutorat proactif a une influence significative sur l’usage de l’ensemble des outils et que ces effets se différencient selon les fonctions remplies par les outils d’aide implémentés.   
075 Chomienne Martine, Proellhuber Bruno Formation des tuteurs à l’encadrement télématique Le Cégep@distance a entrepris en septembre dernier une recherche financée par le programme PAREA. Visant l’amélioration de la persévérance des élèves par l’encadrement télématique (par Internet), cette rechercheaction implique la participation de huit personnes : deux professionnels de recherche, quatre tuteurs, une spécialiste de la gestion de projets de développement de matériel pédagogique en ligne et la responsable du tutorat au Cégep@distance. La recherche est sous la responsabilité première des professionnels de recherche signataires du présent article; les autres membres de l’équipe ont un statut de co-chercheurs et ils contribuent à trouver des solutions au problème de l’abandon des études. Tous les tuteurs enseignent dans un cégep traditionnel (en mode présentiel) et interviennent déjà comme tuteurs au Cégep@distance dans des cours où les communications avec les élèves s’effectuent par la poste ou par téléphone.   
074 Bernatchez Paul-Armand  Attitude proactive, participation et collaboration à des activités d’encadrement médiatisées par ordinateur Thèse. En dépit des possibilités prometteuses qu’offre la formation continue à distance, le taux d’abandon demeure un problème important. Les principales recherches relient le faible taux de rétention et la qualité de l’encadrement. Mais le taux de participation aux activités d’encadrement en général et d’encadrement par téléconférence en particulier est paradoxalement peu élevé. Or la dynamique de la participation est cruciale pour la survie même de ce média collaboratif. Comme solution pour pallier ce problème de participation, deux tendances émergent selon le paradigme auquel on souscrit : 1) les habiletés d’animation des formateurs et le partage de l’animation ; 2) la prise en compte des besoins de soutien des apprenants. Plus récemment, des résultats de recherche mettaient en évidence le rôle positif de la proactivité dans l’utilisation des outils d’aide à l’apprentissage. Nous retiendrons donc ce problème de la participation des apprenants aux activités d’encadrement médiatisées par ordinateur et la recherche de solutions pour améliorer cette participation et partant, le taux de rétention. En considérant la téléconférence comme un outil d’aide, nous examinerons plus spécifiquement l’effet des interactions proactives sur la participation des apprenants. Ensuite, prenant appui sur les recherches qui tendent à montrer la supériorité de l’apprentissage collaboratif, nous examinerons l’effet de la proactivité sur la collaboration susceptible de s’instaurer entre les apprenants, cette collaboration étant une des formes de la participation. C’est en quelque sorte, de façon plus globale, le problème du traditionnel triangle didactique ou de la géométrie des interactions entre les formateurs, les apprenants et les objets de connaissance qui est posé et retenu dans le cadre de notre recherche. Les études sur les nouvelles technologies font ressortir une transition fondamentale, un changement de paradigme qui passe du modèle traditionnel de la pédagogie transmissive centré sur l’acte d’enseignement à un modèle collaboratif centré sur les processus d’apprentissage de l’apprenant adulte. C’est dans cette perspective que nous abordons notre question de recherche.   
073 Bernatchez Paul-Armand  Vers une nouvelle typologie des activités d’encadrement et du rôle des tuteurs Dans cet article, à partir de la recension des écrits réalisée pour notre recherche doctorale, nous dresserons une typologie des activités d’encadrement et nous proposerons une nouvelle typologie pour décrire le rôle des tuteurs en amalgamant les besoins de soutien à l’apprentissage (catégories utilisées traditionnellement pour décrire ce rôle) et les fonctions d’animation des téléconférences médiatisées par ordinateur (utilisées pour décrire le rôle du tuteur comme animateur). Nous croyons que ces typologies interdépendantes peuvent contribuer à réaliser des objectifs de structuration réclamés par les spécialistes du domaine.   
072 Leclercq Dieudonné Hypermédias et tuteurs intelligents : vers un compromis Discutant des « Intelligent Tutoring Systems », ROSENBERG (1987, p. 7) regrette qu’il y ait « peu de consensus parmi les éducateurs – les experts – sur les meilleures techniques éducatives ». Il en conclut que « l’éducation est par conséquent un mauvais domaine pour construire un système expert, c’est-à-dire un système informatique qui essaye de repliquer la compétence d’un expert humain telle que le tutorat ». Cette réflexion est pleine d’ambiguïté pour diverses raisons : - Le modèle pédagogique n’est pas une copie - Il n’existe pas de stratégie passe-partout - La méthode optimale varie selon l’apprenant - La méthode optimale varie avec les contraintes momentanées.   
071 Class Barbara, Schneider Daniel  Tutorat, socio-constructivisme et capitalisation des connaissances dans un portail communautaire utilisé en éducation à distance Cette contribution discute la mise en place d’un outil méthodologique et conceptuel d’ingénierie de formation à distance appelé Structure de Support Tutorale (SST). Une recherche-action est menée, motivée par la nécessité de trouver un dispositif technopédagogique capable de supporter une formation à distance socio-constructiviste. La formation est conçue à l’aide de la SST puis dispensée. Les résultats montrent que l’outil de SST s’inscrit dans une démarche d’industrialisation de la formation dans le sens d’offrir une constante de qualité et d’efficacité, notamment au niveau du tutorat. Une solution à l’industrialisation du tutorat pourrait-elle alors passer par l’optimisation des outils technologiques pour soutenir et mettre en valeur l’intelligence du tuteur humain au service de l’apprenant ?   
070 Rizza Caroline Le tutorat instrumenté à distance. Une solution à l’articulation entre industrialisation de la formation et individualisation des parcours L’offre de formation universitaire doit désormais trouver une juste articulation entre l’industrialisation de la formation et l’individualisation des parcours. Sur le principe de la recherche-action, ce papier se propose d’analyser les expériences de tutorat dans un contexte d’industrialisation de la formation mises en œuvre dans le cadre du programme euroméditerranéen INTERREG IIIB mené au sein de l’Université Aix-Marseille II afin d’en faire émerger les conditions de réalisation de cette individualisation. Il présente une réflexion théorique sur les notions et constitue un retour d’expérience sur la rationalisation des ressources pédagogiques d’une part, et la mise en place d’un tutorat instrumenté dans le contexte de la FOAD d’autre part.   
069 Poyet François L’accompagnement dans les dispositifs de formation à distance (totale ou partielle) dans un contexte d’industrialisation A partir de l’analyse de dix plates-formes de formation à distance, cette communication s’interroge d’abord sur le vocabulaire utilisé pour caractériser l’accompagnement des apprenants. Elle décrit ensuite les formes que prend cet accompagnement sur les platesformes observées, puis tente d’identifier les théories pédagogiques sous-jacentes et les dimensions de la fonction tutorale qui y sont représentées. Elle conclut sur la difficulté, dans un contexte d’industrialisation de la formation, de donner du sens, pour chaque apprenant, à des apprentissages fondés sur des contenus standardisés et de répondre, par l’accompagnement, à l’ensemble des besoins individuels de chacun.   
068 Poupin Michel Le dispositif d’accompagnement à distance des néotitulaires du Limousin (premier degré — 2002-2004) Compte rendu d’expérience d’un praticien En juin-juillet 2002, l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres du Limousin et les trois Inspections Académiques (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne) lancent un dispositif à distance d’accompagnement de l’entrée dans le métier ; il concerne tous les professeurs des écoles nouvellement titularisés (140). En juillet 2003, un nombre équivalent de nouveaux professeurs titulaires les rejoint dans le dispositif. Cet accompagnement dure deux ans et est assuré par 25 formateurs. La montée en puissance est réelle (environ 50 000 accès à la plateforme au mois de novembre 2004) mais des ajustements ont été et seront nécessaires pour rationaliser le dispositif. Si l’institution offre un accompagnement, les néotitulaires demandent plutôt des ressources à récupérer. La technique n’a pas posé de problèmes majeurs. Mais c’est toute une culture de la coopération et de la collaboration qui reste à consolider.   
067 Paquelin Didier Le géomètre et le funambule : le tutorat à distance, un entre-deux socio-industriel Quand bien même ces dispositifs de formation à distance convoqueraient des principes confirmés dans la production des services (exemple la servuction), la spécificité de l’apprentissage à distance (autonomisation de l’apprenant, auto-direction et auto-efficacité) ne saurait réduire le tutorat à un simple service pré-construit qu’il suffirait d’activer. Son essence même, construite dans l’interaction à l’autre suppose que naisse et se développe cette interaction. Quelle soit de nature réactive ou proactive, il semble bien qu’il n’y ait pas une mais des formes et postures tutorales qui chacune résulte d’une dynamique singulière à laquelle participe l’apprenant, son environnement, et l’offre de service organisée par le dispositif. Convoquant la notion d’appropriation, cette contribution proposent des pistes d’analyse de la fonction tutorale, considérée dans sa dynamique spatio-temporelle d’actualisation et de réalisation.   
066 Hryshchuk-Berthet Svitlana  La trilogie « coût-population-qualité », base du tutorat à grande échelle Cette présentation constitue l’un des aspects de la problématique traitée par une thèse en cours de rédaction. Elle concerne la mise en œuvre, à grande échelle, d’un tutorat à distance répondant aux besoins d’un dispositif de formation technologisé, créé dans les conditions de l’industrialisation de la formation décidée par une grande entreprise. Cette communication donnera lieu à une publication plus détaillée dans un prochain numéro de la revue Distances et Savoirs.   
065 Greffier Françoise Tutorat et informatique, le geste et l’outil en synergie Cet article résulte d’une expérience de tutorat exercé dans le cadre d’une licence informatique (CTU Besançon) complètement enseignée à distance via Internet. Dans ce contexte, l’industrialisation du tutorat est abordée du point de vue de la création et de l’utilisation d’outils informatisés pour l’apprentissage à distance. Cet éclairage nous conduit à poser la question de comment, d’une façon générale, les outils informatisés s’articulent avec l’action pédagogique du tuteur inscrite dans une démarche collaborative du groupe. Notre propos s’appuie sur la présentation d’un système informatisé incluant une base de données d’exercices comme un exemple d’outil conçu pour l’enseignement à distance. Enfin, en termes de limites à une industrialisation du tutorat, mais aussi dans le souci de développer des dispositifs de formation de qualité dans les enseignements réalisés à distance, nous montrons que cette qualité repose sur un bon couplage entre l’utilisation des nouvelles technologies et le geste pédagogique accompli par le tuteur.   
064 De Lièvre Bruno, Depover Christian, Dillenbourg Pierre  Au nom du « tuteur système » et du « tuteur humain » Quelle place accorder au « tuteur humain » et au « tuteur système » dans un dispositif de formation à distance ? Cette contribution présente une étude expérimentale menée avec 120 sujets dont l’objectif est d’évaluer l’impact de la présence/de l’absence d’un « tuteur humain » ou d’un «tuteur système » sur les performances des apprenants en termes de résultats au terme de la tâche, en cours de tâche et en termes de temps consacré à la tâche ainsi que sur la désorientation dans l’environnement d’apprentissage. Les analyses de variance réalisées mettent en évidence de quelle manière les différentes modalités s’avèrent complémentaires.   
063 Bouda Naïma, Wolff Agnès  Un système de tutorat à distance multi-ressources et multi-technologies Cet article porte sur l’analyse et le retour d’expérience de la mise en place d’un système de tutorat à distance composé d’un ensemble de ressources (technologiques, méthodologiques, interactionnelles) dans une formation professionnelle à distance (« FOAD» ou « mixte » c’est-à-dire des formations comportant des temps de formation en présentiel et à distance). Il s’agira plus exactement de présenter les différents usages possibles de ressources de formation à distance, en contribuant de manière empirique à la réflexion sur le tutorat dans la formation adulte à distance. Après la description générale des différentes ressources, nous présenterons un retour d’expérience sur l’usage de ces dernières dans des temps de formation à distance et une analyse d’expérience du système de tutorat à distance mis en place dans un dispositif de formation. Pour finir, nous aborderons la question de la pratique de la formation à distance à partir du lien entre l’utilisation de telles ressources et la mise en place de système de tutorat à distance.   
062 Ardourel Yves Le rôle de la formation des tuteurs pour l’industrialisation du tutorat La fonction tutoriale est au cœur de tout dispositif de formation à distance et se trouve pour cela impliquée dans la logique d’industrialisation qui caractérise la formation à distance. L’industrialisation du tutorat ne peut réussir qu’avec la participation des acteurs humains associés à la fonction tutoriale. Nous émettons l’hypothèse qu’une industrialisation du tutorat doit s’appuyer sur une reconnaissance suffisante de l’action des tuteurs ; la prise en compte de leur activité passe en particulier par une organisation plus rationnelle de leur formation. A partir d’une observation de quelques dispositifs de formations de tuteurs, nous présentons quelques remarques pour qu’une formation des tuteurs puisse mieux qualifier les métiers de la fonction tutoriale.   
062 Béziat Jacques Tuteurs et tutorés sur le campus numérique FORSE Cet article présente une analyse de contenu des échanges sur la plate-forme numérique d’une FAD en licence de sciences de l’éducation. Nous cherchons à observer la place des acteurs dans la formation : étudiants, tuteurs, administrateurs… D’une manière générale, dans le monde de la FAD, de nouveaux modèles émergent avec les TIC. Ils portent à la fois des traces des FAD classiques – sans les TIC -, aussi des ambitions novatrices et des contraintes industrielles évidentes. Sous cet angle, comment les tuteurs négocient- ils leur place, leur champ de compétences ? Sont- ils des compagnons de formation, des pairs légèrement plus en avance, ou bien des acteurs institutionnels ? Il nous paraît nécessaire d’engager un travail de repérage des pratiques, au sein de ces nouveaux paradigmes de FAD médiées par les TIC. Une approche par l’analyse des discours nous semble ici utile.   
060 Denis Brigitte Quels rôles et quelle formation pour les tuteurs intervenant dans des dispositifs de formation à distance ? Le succès croissant des technologies de l’information et de la communication dans le domaine de l’éducation et de la formation (TICE) et, plus particulièrement le développement de dispositifs de formation à distance (Perriault, 1996 ; Denis et Detroz, 1999 ; Bellier, 2001) entraîne l’émergence de nouvelles fonctions chez les encadrants (Jacquinot, 1999 ; Poumay et al., 1999 ; Basque, 2000). Le passage de la formation en présentiel à la formation à distance (FAD) bouleverse tous les rôles des acteurs (concepteur, formateur, apprenant, etc.). De plus, de nouveaux acteurs apparaissent, parmi lesquels on trouve celui de tuteur à distance, d’administrateur et de gestionnaire de plates-formes de FAD. 2 Après avoir brièvement situé les acteurs d’un dispositif de formation, cet article se focalise sur les fonctions spécifiques du tuteur en FAD. Il décrit les différentes fonctions à remplir par ce tuteur et aborde les composantes de la formation de ces tuteurs, indispensable pour tenir de façon professionnelle ce nouveau rôle d’encadrant. Différentes questions sont abordées : Peut-on décrire un profil d’intervention lié au tutorat à distance ? Quelles compétences un tel tuteur devrait-il posséder ? Comment préparer et former à une telle « profession » ? Peut-on réguler ses interventions en tant que tuteur ?   
059 MEBA (DFP) / COOPERATION FRANCAISE (PAEB) Formation à distance des directeurs d’école au Burkina faso – Guide du tuteur Le « guide du tuteur » pour la formation à distance des directeurs d’école est un support pertinent qui vient à point nommé. Les tuteurs de la FAD y trouveront les informations nécessaires pour mener à bien les regroupements dont ils ont la responsabilité. En effet, le directeur d’école est désormais accepté comme étant la « pièce maîtresse » de l’équipe d’école et en tant que telle, mérite qu’une méthode d’apprentissage et de formation conséquente lui soit dispensée.   
058 TICE2004 UTC Compiègne Industrialisation du turorat – Table ronde animée par Hugues CHOPLIN Intervenants - Emmanuel ESQUIEU, société Knowmore ; - Jean-Luc FAURE, CNED ; - Patrice GREVET, Université de Lille-1 ; - Claude LEPINEUX, Algora.   
057 Teutsch Philippe, Bourder Jean-François, Gueye Omar Perception de la situation d’apprentissage par le tuteur en ligne Cet article s’intéresse à la conception d’outils informatiques dédiés à l’activité de tutorat en ligne. L’objectif est de faciliter la perception du tuteur sur la situation de l’apprenant dont il assure le suivi. Du point de vue de l’apprenant, l’apprentissage à distance est difficile pour de multiples raisons, y compris le prérequis d’autonomie dans son travail et son activité d’apprentissage. La mission du tuteur est donc double : assister l’apprenant dans sa formation et l’assister dans sa démarche d’autonomisation par rapport au domaine cible, au dispositif et au savoir apprendre. Ce type d’accompagnement est nouveau pour le tuteur : apprendre à apprendre plutôt qu’enseigner la discipline. Les situations et les compétences sont nouvelles. La problématique d’élaboration d’environnement de tutorat dédié à ce type d’accompagnement trouve des réponses sous forme de modèle de la situation d’apprentissage et d’outils permettant d’instrumenter les tâches de perception du tuteur sur la situation de l’apprenant. Une méthode de conception itérative et participative a permis d’élaborer un tel modèle et des interfaces de tutorat pour le dispositif de formation en langues Croisières.   
056 Gueraud Viviane, Cagnat Jean-Michel  Suivi à distance de classe virtuelle active L’équipe ARCADE s’intéresse à la création de situations actives d’apprentissage et à leur exploitation à distance. Nous décrivons comment nous proposons d’assister les formateurs dans leur tâche de suivi à distance d’une classe. Ce travail se situe dans le cadre du projet FORMID qui a donné naissance à une plateforme mettant concrètement en œuvre ces propositions. Nous présentons le modèle conceptuel SAAD sur lesquels nous nous appuyons pour mettre en place des situations d’apprentissage fondées sur l’exploitation d’Objets Pédagogiques Interactifs (OPIs): simulations, micro-mondes,…. Nous décrivons brièvement notre concept de scénario pédagogique, ainsi que les modalités de contrôle d’un OPI par un scénario. Nous étudions la phase d’exploitation en explicitant les fonctionnalités proposées au tuteur pour le suivi à distance et en détaillant les propositions originales du projet FORMID.   
055 Bouda Naïma, Fayet Jacques  Des outils technologiques au service d’un tutorat à distance Cet article porte sur l’analyse et le retour d’expérience de la mise en place d’outils technologiques dans des formations professionnelles à distance ( » mixtes » c’est-à-dire des formations comportant des temps de formation en présentiel et à distance, et » eformation « , c’est-à-dire des formations comportant uniquement des temps de formation à distance). Il s’agira plus exactement de présenter les différents usages possibles de ces outils, en contribuant de manière empirique à la réflexion sur le tutorat, dans la formation adulte à distance. Après la description générale d’un outil d’interaction à distance en temps réel (la classe virtuelle) et d’un » tuteur intelligent » capable d’animer un forum à distance (Amanda), nous présenterons des retours d’expérience sur l’usage de ces outils dans différentes formes de formation professionnelle. Pour finir, nous aborderons la question de la pratique de la formation à distance à partir du lien entre l’utilisation de tels outils et la mise en place de système de tutorat à distance.   
054 Gounon Patricia, Dubourg Xavier, Leroux Pascal  Un modèle d’organisation du tutorat pour la conception de dispositifs informatiques d’accompagnement des apprenants Cet article présente un modèle d’organisation du tutorat pour guider la conception de dispositifs d’accompagnement. Cette modélisation est utilisée à plusieurs niveaux au cours du cycle de vie d’une formation allant de sa conception à son évaluation. Cette modélisation permet de déterminer l’activité de tutorat à mettre en œuvre en fonction d’une situation d’apprentissage donné. Il est alors possible de spécifier et choisir les outils à mettre à disposition du tuteur pour percevoir la situation mais aussi pour interagir avec les apprenants au cours d’une session d’apprentissage.   
053 Auvergne Jean-François Tutorat et autonomie de l’apprenant en FOAD/internet ? Le glissement des fonctions de l’enseignant à celles du tuteur FOAD suppose une réflexion sur l’autonomie d’un apprenant distant, isolé, face à un dispositif d’apprentissage qui lui semble, la plupart du temps nouveau, et dont l’entrée est technique. L’autonomie, rappelons-le, est relative à un projet, à un champ et un niveau d’activité, à un contexte, et appréciée selon des critères sociaux normatifs. En ce qui concerne l’apprenant FOAD/internet, l’autonomie de l’apprenant est donc relative à son projet de formation, à la nature et au niveau des apprentissages à opérer, à la nature du dispositif en-ligne et à des critères normatifs trop souvent implicites.   
052 Faerber Richard Accompagner les apprentissages à distance et collaborer en petits groupes L’Université Louis Pasteur (Strasbourg France) a conçu et réalisé la plate-forme de formation à distance, ACOLAD, actuellement exploitée, et dont les caractéristiques principales résident d’abord dans un environnement virtuel accessible par un navigateur internet, fondé sur une métaphore spatiale, et mis en scène par une interface graphique. On tentera d’expliquer en quoi investir un lieu et rétablir le lien social sont susceptibles d’agir sur la notion de présence et diminuer par là le taux d’abandon dans les formations. On détaillera ensuite les différents niveaux d’intervention des tuteurs, ces enseignants qui accompagnent et dont le rôle consiste essentiellement à assister de petits groupes d’apprenants dans la résolution de situations – problèmes.   
051 Mbala Aloys, Reffay Christophe, Chanier Thierry  SIGFAD : un système multi-agents pour soutenir les utilisateurs en formation à distance Cet article décrit la construction de SIGFAD, un système multi-agents destiné à être couplé aux plates-formes informatiques de formation à distance. SIGFAD implémente des fonctionnalités permettant aux tuteurs de maintenir les groupes, les dynamiser et de bien conduire la session de formation à distance (FAD). Nous utilisons une méthodologie d’analyse, de conception et de spécification des systèmes multi-agents (méthodologie MaSE) et nous appuyons sur l’architecture BDI (Beliefs-Desires-Intentions) pour mesurer un certain nombre de critères sur les groupes et les individus engagés dans une session de FAD. Ces critères, bien que construits à posteriori ici, peuvent être calculés au fil d’une session de FAD et mis à la disposition des utilisateurs en temps réel. Nous appliquons SIGFAD à un corpus de données recueillies lors d’une session de FAD grandeur réelle et exhibons quelques résultats.   
050 Domasik-Bilocq Marie-Claire Tuteur en formation à distance, une fonction à facettes multiples Cette recherche, que l’on pourrait qualifier d’exploratoire, nous à amené à tenter de préciser le concept même de tuteur, et le cadre dans lequel nous voulions en identifier en identifier les tâches.   
049 Rodet Jacques Industrialisation du tutorat : de quoi parle-t-on ? Alors même que l’expression « industrialisation de la formation » fait encore débat, comment imaginer l’industrialisation de la composante de la formation à distance la plus liée aux médiations humaines ? Ne se paye-t-on pas de mots ? La formule se veut-elle provocante pour animer le débat ? De quoi parle-t-on lorsque l’on parle d’industrialisation du tutorat ?   
048 Charlie Les e-cri(t)s de Charlie n°27 – Spécial tutorat en formation à distance L’Interview Ressource avec Jacques Rodet. La Synchrone Interview. L’Interview de l’Interviewé. L’effet tuteur. Clavardages. DIF puissance dix. t@d’ la chance d’apprendre. Les poings sur les « e ».   
047 Damas Luc, Mille Alain, Versace Rémy  Prendre en compte les comportements cognitifs des apprenants dans la conception de systèmes d’assistance à l’apprentissage humain La conception de systèmes adaptés à l’homme est un domaine largement étudié actuellement. Adapter, c’est ajuster, mettre en harmonie, faire preuve de souplesse. Un système réellement adaptatif devra posséder ces qualités pour avoir un comportement qui corresponde au mieux au besoin de l’utilisateur. L’étude des fonctionnements cognitifs humains devient alors nécessaire. Une démarche expérimentale doit valider les différents étapes effectués. Nous illustrons cette approche de la conception de tels systèmes par une application aux assistants à la remémoration dans le cadre de l’apprentissage assisté par ordinateur. Ce travail tire ses sources des disciplines complémentaires que sont l’Informatique et les Sciences Cognitives.   
046 Faivre Jessica, Frasson Claude, Nkambou Roger Gestion Emotionnelle dans les Systèmes Tuteurs Intelligents Nos travaux concernent l’amélioration de l’enseignement assisté par ordinateur au moyen d’une présence plus réaliste au sein de l’environnement d’apprentissage. Notre approche pluridisciplinaire combine les Systèmes Tuteurs Intelligents (STI) et la recherche sur l’émotion humaine en Sciences Cognitives, Psychologie et Communication. Tenant compte des relations entre l’émotion, la cognition et l’action en contexte d’apprentissage, nous proposons un modèle de STI basé sur une architecture multi-agent dans lequel deux agents émotionnels adaptatifs ont été intégrés. L’un est conçu pour obtenir et analyser les expériences émotionnelles de l’apprenant par ses interactions avec le système, tandis que le second gère les expressions émotionnelles non-verbales du tuteur à travers un agent virtuel 3D. Nous présentons ici l’actuelle architecture interne du système, une première implémentation de l’aspect tutoriel ainsi que nos perspectives de recherches.   
045 Labat Jean-Marc EIAH : Quel retour d’informations pour le tuteur ? Il est maintenant admis par tous les acteurs participant à la conception d’environnements d’apprentissage avec ordinateur qu’il est nécessaire d’intégrer l’enseignant humain (le tuteur) dans le dispositif de formation. Cependant, cette participation d’un tuteur humain pose le problème du temps passé par le tuteur pour suivre et analyser l’activité de chaque étudiant, temps qui peut vite devenir rédhibitoire. C’est pourquoi nous proposons que le système fournisse des indicateurs qui aident le tuteur à apprécier non seulement quantitativement mais surtout qualitativement le travail des étudiants sans avoir à explorer la trace détaillée. Après avoir rappelé quelques travaux qui vont dans ce sens pour les environnements d’apprentissage collaboratif, nous proposons un système d’évaluation formative basé sur les QCM permettant au tuteur de récupérer des informations uniquement sur les difficultés de l’apprenant. A plus long terme, nous pensons développer une procédure de recueil de la trace couplée à un mécanisme de filtrage regroupant sémantiquement ces traces afin de fournir des indicateurs de plus haut niveau d’abstraction.   
044 Réné-Boullier Lydie  Coordination pédagogique : une vision globale de l’accompagnement personnalisé au DESS DICIT Le coordinateur pédagogique au DESS DICIT a une vision globale de la promotion, qu’il suit sur toute la durée de la formation. Garant des règles et des principes pédagogiques de l’institution, il coordonne les enseignants, conseille et encourage les étudiants. L’accompagnement personnalisé des étudiants, soutenu par la planification des scénarios pédagogiques, permet de combattre les abandons et d’aider les étudiants à se structurer.   
043 Réné-Boullier Lydie Définir le rôle de la coordination pédagogique dans la formation à distance La coordination pédagogique, véritable accompagnement humain des apprenants, est le plus souvent ignorée dans les plates-formes et négligée dans la formation à distance, alors qu’elle est inscrite dans les textes institutionnels. À l’Université de Technologie de Compiègne, au DESS Dicit, la coordination pédagogique s’est imposée comme modèle d’organisation contribuant à la fois à la réussite de la promotion et au maintien de l’objectif pédagogique. C’est cette expérience que nous allons relater… En aidant à la fois les enseignants et les apprenants, le coordinateur s’affirme comme personne ressource ; en les accompagnant dans leurs difficultés, il devient le mentor de la promotion, à la fois moteur et modérateur ; en supervisant le dispositif pédagogique, il assure la gestion du groupe au quotidien et sa cohésion. La coordination pédagogique est notamment une réponse pertinente pour réduire les taux d’abandon fort élevés en formation à distance. La prise en compte des désorientations multiples du public oblige à ne pas traiter son seul statut d’apprenant mais toutes ses dimensions humaines.   
042 GRECO Les fonctions du tutorat Un tableau présentant une vue globale de l’organisation du tutorat en croisant les données : fonctions tutorales/activités/compétences/acteurs   
041 Bernatchez Paul-Armand  L’encadrement des apprenants par la télématique Cet article sera consacré à l’utilisation de la téléconférence assistée par ordinateur (TCAO) pour les activités d’encadrement des apprenants. La première section traite de l’encadrement (définitions, importance, objectifs et modèles). Il est ensuite question de l’utilisation de la communication médiatisée par ordinateur (CMO) en contexte éducatif et des interactions coopératives facilitées par la TCAO.   
040 Debon Claude  Ressources techniques et ressources humaines en formation individualisée à distance: leurs rôles dans leurs apprentissages et le pouvoir d’autodirection des apprenants.    
039 Després Christophe  Suivi synchrone d’activités d’apprentissage à distance L’objectif de notre recherche est de mettre en place un dispositif permettant d’assurer un suivi synchrone des activités d’apprentissage d’apprenants distants et de pouvoir intervenir auprès de ces derniers. De notre point de vue d’informaticiens, nous souhaitons mettre à la disposition du formateur des outils lui permettant d’assurer les différents rôles qu’il peut être amené à jouer dans ce contexte.   
038 Gueye Omar, Teutsch Philippe  Spécification de profil d’apprenant dans une situation de tutorat à distance Ce papier présente un projet de recherche pluridisciplinaire sur la modélisation du profil de l’apprenant et de son parcours dans une situation d’apprentissage de langue étrangère à distance. À partir de l’exemple de CROISIÈRES, système de formation en ligne au Français comme Langue Étrangère (FLE), nous montrons que dans une situation de formation à distance, le tuteur joue un rôle essentiel dans la relation de l’apprenant avec la langue et dans l’entretien de sa motivation pour progresser dans l’apprentissage. La problématique centrale du projet est de savoir définir et réaliser un dispositif de formation offrant à l’apprenant à la fois des situations d’interaction avec la langue cible, et une situation de communication avec le tuteur lui permettant de mieux appréhender et analyser son domaine d’apprentissage. Les attentes de l’apprenant concernent principalement des aides locales à l’activité en cours, des conseils en navigation dans l’ensemble des ressources disponibles et un avis éclairé sur son trajet personnel. La conception de tels environnements d’apprentissage tutoré nécessite de s’appuyer sur la description de la tâche du tuteur et des fonctions utiles à l’accompagnement de l’apprenant dans son parcours. La méthodologie de conception proposée préconise de s’appuyer sur un processus de modélisation du profil de l’apprenant en trois étapes : observation de l’activité de l’apprenant et de ses interactions avec les ressources de formation, synthèse des observables en un profil de l’apprenant adapté aux besoins du tuteur, présentation visuelle de ce profil au tuteur. L’ensemble des informations et des outils associés est organisé afin de permettre au tuteur de bien cerner la situation de l’apprenant et de le guider au mieux dans son apprentissage.   
037 Legrain P., d’Arripe-Longueville F. Effet-tuteur et acquisition d’habiletés motrices complexes : conséquences motivationnelles et comportementales de l’exercice d’un tutorat spontané Les procédures d’interaction de tutelle entre pairs semblent offrir des réponses innovantes à certains besoins cognitifs et sociaux du système scolaire (Madolga & Rogers, 1987). Si les effets favorables de l’interaction pour le tutoré sont bien connus (Bruner, 1983 ; Winnykammen, 1990), l’effet-tuteur, défini par Mugny, Doise et Perret-Clermont (1975) comme le progrès cognitif consécutif à une interaction au cours de laquelle l’enfant est appelé à enseigner à d’autres, constitue un champ moins exploré. Dans la continuité des recherches menées par Allen et Feldman (1973), les travaux portant sur cette problématique dans le domaine des tâches cognitives montrent que les bénéfices que le tuteur tire de l’interaction peuvent être d’ordre : 1) intellectuel (Annis, 1982), 2) social (Yogev & Ronen, 1982), 3) émotionnel (Griffin & Griffin, 1997) et/ou 4) motivationnel. Sur ce registre, une amélioration du sentiment d’auto-efficacité (Griffin & Griffin, 1997), de la motivation intrinsèque (Benware & Deci, 1985) ou du sentiment de contrôle (Linder, Leonard-McIntryre, Marshall, & Nchodu, 1997) a été observée. Dans le domaine des activités physiques et sportives, l’examen de cette problématique est balbutiant, momentanément centré sur la mesure de l’estime de soi et du comportement de leadership dans le cadre de la participation sportive (Campbell & Gross, 1999). La présente étude avait pour objet d’examiner la question de l’effet-tuteur dans un contexte d’acquisition d’habiletés motrices complexe impliquant la mesure de nouvelles variables comportementales conjointement à la mesure de variables psychosociales traditionnellement considérées. L’effet du sexe des tuteurs sur les bénéfices de l’interaction a également été examiné.   
036 GRECO Les outils d’organisation du tutorat Une présentation synthétique des différents outils dédiés aux tâches d’organisation facilitant l’apprentissage et le suivi des apprenants.   
035 GRECO Les outils de partage du tutorat Une présentation synthétique des différents outils de tutorat possibles, articulée autours des avantages, inconvénients et contexte d’utilisation pour chacun des outils présentés.   
034 GRECO Les outils de communication du tutorat Une présentation synthétique des différents outils de communication du tutorat, articulée autours des avantages, inconvénients et contexte d’utilisation pour chacun des outils présentés.   
033 Smidts D., Braibant J.M., Wouters P., de Theux M-N.  Un outil audiovisuel pour former des tuteurs en pédagogie active Cet article vise à décrire une formation en pédagogie active proposée aux tuteurs qui encadrent les activités d’APP et de projets dans la réforme pédagogique de la FSA de l’UCL. Il porte un regard critique et constructif sur la préparation des enseignants, des assistants et des étudiants moniteurs. Enfin, il présente le potentiel d’exploitation de séquences vidéographiques originales conçues pour cette formation.   
032 Mahmoud Saloua, Zghidi Sihem  Retour d’expérience d’une formation collaborative à distance (DESS UTICEF). Profils des apprenants et répercutions sur le déroulement de la formation La différence des profils des apprenants dans la formation à distance a-t-elle des impacts importants sur le déroulement de la formation et comment peut-on atténuer ces différences pendant l’évolution de la formation ? Quelles spécificités dans les profils des apprenants leur permettent de persévérer ? Est-ce que la divergence des profils des apprenants est prise en compte dans la constitution des équipes de travail collaboratif ? L’hétérogénéité des profils des apprenants est-elle un avantage ou un inconvénient dans la formation à distance ? Quel impact a le collaboratif sur les profils des apprenants ? Quel impact a la diversité des profils sur le collaboratif ? Comment les tuteurs agissent-ils par rapport à la diversité des profils des apprenants ?   
031 Audran Jacques Profiler les apprenants à travers l’usage du forum L’analyse de messages de tuteurs et d’apprenants sur un forum de discussion du campus numérique Pégasus hébergé par Webct, différenciés selon le domaine d’apprentissage étudié (anglais, espagnol, géographie), nous permet de dégager des modalités d’échange qui peuvent faire l’objet d’une typologie à travers le tryptique « technique », « compréhension du contenu du cours », et « évaluation ».   
030 Céron Stéphanie Le tutorat à distance dans les campus numériques : Un métier d’avenir ? Mémoire de maîtrise en Sciences de l’Education. Première partie : cadrage théorique autour de la notion de tuteur a distance. Deuxième partie : l’impact du tutorat à distance dans le campus numérique FORSE :études de terrain   
029 Caron Christian Tuteur, de l’identité culturelle à l’identité professionnelle (Campus numérique FORSE) Tutorer des étudiants via un dispositif de F.O.A.D. est-il un métier émergent ou reste-t-il un ensemble de fonctions trop dépendantes du contexte pour pouvoir en isoler les invariants ? Notre propos, à travers cet article est d’identitifer les compétences mises en oeuvre par cet acteur et de dégager des pistes de réflexion sur la construction de son identité culturelle, voire professionnelle dans un dispositif particulier : la licence Sciences de l’Education du campus numérique FORSE, site de Lyon   
028  cf. référence 022    
027 Godinet Hélène, Caron Christian L’accompagnement du processus d’apprentissage dans le Campus Numérique FORSE : modalités et outils Notre observation porte sur les usages et acteurs du Campus Numérique FORSE. Nos recherches visent à étudier les interactions, via les TIC, entre les différetns acteurs – ici essentiellement tuteur-tutorés – du dispositif.   
026 TECFA Unige Quelle stratégie tutorale ? Eléments à prendre en compte Un pense bête utile lorsque l’on est amené à dimensionner le tutorat dans une FAD.   
025 Pettigrew François L’encadrement des cours à distance : profils d’étudiants Comme les autres composantes des cours à distance, l’encadrement des étudiants peut être envisagé selon les logiques de l’offre et de la demande proposées par Glikman (1999). La logique de l’offre fait référence aux éléments mis en place par les établissements de formation lors de la conception des cours qu’ils dispensent. L’analyse des données présentée dans cet article devrait permettre d’approfondir la problématique de l’offre et de la demande, du moins du côté de la demande, puisqu’elle vise les représentations des usagers face aux activités d’encadrement. Elle contribuera au développement de modèles qui pourront guider la conception de cours à distance et le travail de soutien à l’apprentissage. Plus spécifiquement, cette étude tente de déterminer les profils d’utilisation des activités d’encadrement selon trois thèmes, l’expérience en formation à distance, l’attitude face au tutorat et l’autonomie, du point de vue de l’étudiant.   
024 Gagné Pierre, Bégin Jean, Laferrière Lise, Léveillé Pascale, Provencher Louise L’encadrement des études à distance par des personnes tutrices : qu’en pensent les étudiants ? Les établissements de formation à distance qui utilisent des modèles d’apprentissage individualisé accordent beaucoup d’importance à l’encadrement des étudiants par une personne tutrice. Un sondage sur l’encadrement fait auprès d’étudiants de la Téluq identifie plusieurs facteurs de la satisfaction à l’égard de ce type de support. L’étude constate l’influence sur la satisfaction des étudiants du premier contact avec leur personne tutrice au début d’un cours ainsi que l’importance qu’ils accordent au support cognitif et au support à la motivation. L’étude amène le lecteur à réfléchir sur les relations entre l’offre et la demande en encadrement en montrant que plusieurs étudiants persistent en formation à distance malgré leurs insatisfactions vis-à-vis de l’encadrement.   
023 Paquette Danielle Le rôle des tuteurs et des tutrices : une diversité à appréhender Les établissements de formation à distance confient habituellement aux personnes tutrices la responsabilité d’assurer l’encadrement des étudiants. Lorsque le programme possède une structure peu contraignante qui laisse une grande marge d’autonomie aux participants, les personnes tutrices ont à remplir plusieurs rôles simultanément. L’analyse des propos de deux tutrices responsables de l’encadrement des étudiants dans un tel programme montre une grande différence dans la manière dont elles comprennent et exercent ces rôles. La discussion propose une interprétation de ces différences.   
022 Description d’un système d’encadrement par les pairs et de la formation des pairs anciens Deschênes André-Jacques, Lise Bégin-Langlois, Nicole Charlebois-Refae, Rémi Côté et Jacques Rodet Un système d’encadrement par les pairs privilégiant une approche constructiviste est mis en place à l’automne 2001 dans un programme de deuxième cycle universitaire en formation à distance de la Télé-université. Les objectifs de ce projet d’encadrement par les pairs visent, pour les nouveaux étudiants admis, un soutien particulier au démarrage dans leur programme, favorisant ainsi une meilleure intégration et une plus grande persévérance. Le projet veut aussi fournir aux étudiants expérimentés (pairs anciens) une occasion concrète de développer des compétences d’intervention de soutien à l’apprentissage à distance. Les modalités de formation des pairs anciens incluent des lectures, des audio ou vidéoconférences de formation et de suivi ainsi qu’un forum télématique. Sept pairs anciens sont formés et accrédités pour encadrer les nouveaux étudiants. Une analyse du contenu des audio ou vidéoconférences de formation et du forum télématique montre des échanges riches de collaboration, de construction de connaissance et de négociation qui répondent aux principes constructivistes du projet. De cette expérience de formation, il ressort cependant qu’il est important qu’une partie de la formation se réalise grâce à des activités synchrones permettant une meilleure prise en compte des aspects affectifs particuliers à ce type d’expérience.   
021 Réné-Boullier Lydie Coordination pédagogique : une vision globale de l’accompagnement personnalisé au DESS DICIT Le coordinateur pédagogique au DESS DICIT a une vision globale de la promotion, qu’il suit sur toute la durée de la formation. Garant des règles et des principes pédagogiques de l’institution, il coordonne les enseignants, conseille et encourage les étudiants. L’accompagnement personnalisé des étudiants, soutenu par la planification des scénarios pédagogiques, permet de combattre les abandons et d’aider les étudiants à se structurer.   
019 Desprès Christophe, Leroux Pascal Tutorat synchrone en formation à distance. Un modèle pour le suivi pédagogique synchrone d’activités d’apprentissage à distance. Présentation de l’environnement ESSAIM   
018 Savary Emile Former les tuteurs. Tentative pour dégager des fils conducteurs Voici un texte d’Emile Savary du CAFOC de Nantes qui sans s’intéresser directement au tutorat en FAD, n’est pas sans intérêt puisqu’il évoque la formation des tuteurs en entreprise.   
017 Rodet Jacques L'encadrement à distance L’encadrement est souvent présenté comme une des clés de la réussite d’une action de formation à distance. Si la nécessité d’un dispositif d’encadrement ne fait pas question, il n’en reste pas moins, que celui-ci peut revêtir des formes extrêmement variées. Les choix pédagogiques, l’organisation administrative, les médias utilisés par un organisme de formation à distance sont autant de facteurs qui influencent le cadre théorique et la forme de l’encadrement. Dans un premier temps, nous nous interrogerons sur la signification du terme même – encadrement – et essayerons de dégager les traits caractéristiques de ses acceptations courantes. Puis, nous examinerons les différentes facettes de l’encadrement en formation à distance. Ainsi, de sa raison d’être, des plans sur lesquels il s’exerce, des différents modèles, des modalités et des stratégies possibles. A partir de ces constats nous établirons une grille d’analyse susceptible de faciliter le travail des concepteurs de systèmes d’encadrement en formation à distance.   
016 Rodet Jacques Tutorat et tuteurs à distance Ce texte a pour ambition de faire un vaste tout d’horizon du tutorat à distance et il s’intéresse donc aussi aux principaux acteurs de cette forme d’encadrement desapprenants : les tuteurs. Pour ce faire, nous avons pris le parti de procéder à une large recension d’écrits. A travers elle, nous nous attachons, tout d’abord, à mieux préciser les définitions, puis les rôles, les fonctions et les tâches des tuteurs. Ensuite nous examinons les modes et les méthodes de tutorat. Enfin, nous nous intéressons aux aspects administratifs du tutorat, à la place des tuteurs et à leur formation.   
015 Deschênes André-Jacques L’encadrement-programme aux études supérieures en formation à distance à la Télé-université Le comité des programmes en formation à distance de la Télé-université a mis en place un système d’encadrement-programme visant à favoriser la persistance des étudiants aux études supérieures et à assurer à chacun un cheminement harmonieux dans le programme choisi. Ce système s’appuie sur une approche constructiviste et veut fournir un encadrement sur les plans cognitif, social, affectif, motivationnel et métacognitif. Les activités s’adressent à tous les étudiants et visent des objectifs reliés au programme dépassant ceux fixés pour les cours. Des activités obligatoires et facultatives sont proposées permettant des interactions entre les étudiants, les ressources des programmes ou de la communauté de la formation à distance et les autres étudiants. Les moyens sont variés : bulletin d’information, revue, rencontres, journée d’étude, tutorat programme, etc. et toutes les technologies utilisées en formation à distance sont mises à profit. Bien que faible, la participation des étudiants à ces activités est continue et permettrait un soutien social et affectif important. Il est aussi probable que ces activités permettent la création d’une communauté d’intervenants en formation à distance contribuant à définir les savoirs et l’espace social du domaine de la formation à distance.   
014 Class Barbara Eléments de tutorat Il s’agit de donner des éléments de tutorat de quatre points de vue différents: les différents types de tuteur, les outils utiles, un système de soutien institutionnel, une formation.   
013 Glikman Viviane Apprenants et tuteurs : une approche européenne des médiations humaines Cet article présente les résultats d’une recherche européenne sur la fonction d’aide et de conseil (ou « fonction tutorale ») dans la formation des adultes. Des entretiens en profondeur menés auprès d’apprenants et de tuteurs dans différents dispositifs de formation de trois pays (France, Angleterre, Allemagne) ont permis de mettre en évidence les diverses dimensions de la fonction tutorale, de construire une typologie de chacun des deux groupes d’acteurs interviewés en relation avec cette fonction et d’identifier des modèles contrastés de sa mise en œuvre en regard des besoins des apprenants.   
012 Charlier Bernadette, Daele Amaury, Docq Françoise, Lebrun Marcel, Lusalusa Simon, Peeters Robert, Deschryver Nathalie  « Tuteurs en ligne » : quels rôles, quelle formation ? Le projet LEARN-NETT (SOCRATES – CE) vise à développer et promouvoir l’usage des Nouvelles Technologies dans et pour la formation des enseignants. Dans ce cadre, des groupes composés d’étudiants de différentes universités européennes sont supervisés par des « tuteurs en ligne » qui les aident à communiquer, collaborer et mener une réflexion autour d’un projet commun. Cette contribution présente et analyse les différents rôles de ces tuteurs et propose un modèle de formation de « tuteur en ligne ».   
011 Daele Amaury, Docq Françoise Le tuteur en ligne, quelles conditions d’efficacité dans un dispositif d’apprentissage collaboratif a distance ? Le dispositif d’enseignement Learn-Nett (Learning Network for Teachers and Trainers) rassemble depuis 5 ans des étudiants futurs enseignants de différentes universités européennes dans le cadre d’un cours visant à leur faire découvrir les technologies éducatives. Tuteur à distance : une fonction contextualisée Les rôles du tuteur Spécificités du tuteur à distance par rapport au tuteur en présentiel Le tuteur par rapport à l’efficacité du groupe et aux apprentissages des étudiants   
010 Pierre Gagné, Deschênes André-Jacques, Bourdages Louise, Bilodeau Hélène, Dallaire Suzanne  Les activités d’apprentissage et d’encadrement dans des cours universitaires à distance : Le point de vue des apprenants Les activités d’apprentissage et d’encadrement insérées dans le matériel de cours à distance visent à aider l’étudiant à atteindre les objectifs visés par un cours. Cette pratique très répandue de fournir des exercices (activités d’apprentissage) et des occasions d’échanges (activités d’encadrement) a cependant été peu étudiée dans le contexte de la formation à distance. Cette recherche s’inspire d’un cadre théorique emprunté au cognitivisme et au constructivisme pour étudier les représentations des apprenants à distance concernant les activités d’apprentissage et d’encadrement et l’utilisation qu’ils en font. Un sondage et des entrevues ont été réalisés auprès d’étudiants. De plus, on a récupéré la documentation de cours des étudiants pour analyser les traces de leur travail d’étude. Les principales conclusions montrent que les apprenants à distance accordent un grande valeur aux activités d’apprentissage et d’encadrement en particulier celles qui visent un soutien cognitif. Quelques étudiants considèrent aussi que ces activités assurent un support métacognitif, motivationnel ou socioaffectif. Peu d’apprenants semblent par ailleurs réaliser toutes les activités proposées, ils font leur choix à partir de critères reliés le plus souvent à la structure du cours et, en particulier, ils complètent cellesqui visent l’évaluation et la notation des apprentissages.   
009 Bilodeau Hélène, Provencher Michelle, Bourdages Louise, Deschênes André-Jacques, Dionne Michel, Gagné Pierre, Lebel Céline, Rada-Donath Alexandro  Les objectifs pédagogiques dans les activités d’apprentissage de cours universitaires à distance Pour aider les étudiants à construire et à intégrer des connaissances, les concepteurs de cours en formation à distance élaborent des exercices, des travaux, des devoirs. Ces activités d’apprentissage sont développées en fonction d’intentions pédagogiques, de buts ou d’objectifs. Depuis les travaux de Bloom qui ont popularisé les objectifs comme outil fondamental du design d’enseignement, le concept d’objectif et son utilisation dans les activités d’apprentissage a évolué. Cet article présente une réflexion sur les objectifs pédagogiques et leur utilisation par les étudiants et les concepteurs dans une approche constructiviste. Les résultats de l’analyse du matériel de six cours provenant de quatre universités permettront de constater comment les concepteurs utilisent les objectifs dans les activités d’apprentissage à distance qu’ils préparent et à quel type d’objectifs ces activités peuvent être associées.   
008 Gagné Pierre, Beaudoin Karl-Philippe, Bilodeau Hélène, Bourdages Louise, Deschênes André.-Jacques, Dionne Michel, Lebel Céline, Rada-Donath Alexandro L’utilisation des activités par les étudiants dans trois cours à distance : représentations de concepteurs Des entrevues avec trois concepteurs de cours universitaires multimédiatisés à distance montrent que ces derniers se représentent l’utilisation par les étudiants des activités qu’ils ont élaborées. Ces représentations doivent être interprétées dans le contexte d’un savoir pratique qui émerge des propos de ces concepteurs, où interviennent d’autres dimensions : la perception d’eux-mêmes comme concepteurs, leurs approches pédagogiques, leurs connaissances sur les étudiants et leurs idées sur les technologies. L’analyse permet d’entrevoir d’autres dimensions du savoir pratique des concepteurs, comme leur expérience de l’encadrement des étudiants à distance et la notion qu’ils ont de l’autonomie des étudiants.   
007 Dionne Michel, Mercier Josée, Deschênes André-Jacques, Bilodeau Hélène, Bourdages Louise, Gagné Pierre, Lebel Céline, Rada-Donath Alejandro Profil des activités d’encadrement comme soutien à l’apprentissage en formation à distance « De tout temps, les auteurs et les concepteurs de cours à distance ont été convaincus de l’importance d’aider et d’accompagner les étudiants dans leur démarche d’apprentissage. Par contre, la distance a souvent été identifiée à l’isolement; elle avait donc nécessairement une connotation négative et il fallait mettre tout en œuvre pour la combattre et recréer, à distance, la relation maître-étudiant. Dans notre conception, le support à l’apprentissage veut soutenir l’interaction entre l’apprenant et l’objet d’apprentissage en lui accordant le rôle essentiel dans la gestion de ce soutien. Il n’est donc pas un palliatif visant à remplacer le maître. »   
006 De Lièvre Bruno, Depover Christian, Quintin Jean-Jacques, Decamps Sandrine Les représentations a priori et a posteriori du tutorat à distance Cet article a pour objectif de mettre en évidence les représentations que se font les apprenants du rôle du tuteur dans un dispositif de formation à distance. Nous utiliserons à cet effet les résultats de deux enquêtes d’opinion que nous avons menées auprès des apprenants impliqués dans une formation de troisième cycle. Nous nous pencherons spécifiquement sur les représentations que se font les apprenants du rôle du tutorat avant qu’ils n’entament la formation (a priori) et après qu’ils l’aient terminée (a posteriori). A partir des données recueillies, nous pourrons également préciser quels sont les aspects convergents et divergents des représentations du tutorat que possèdent les apprenants avant la formation et au terme de celle-ci. Nous mettrons nos résultats en perspectives avec d’autres recherches qui se penchent elles aussi sur l’appréciation du tutorat que donnent les apprenants impliqués dans une formation à distance.   
005a et 005b Mémoire de DESS IPDOD Vetter Anna Ce mémoire porte sur les modalités d’organisation du tutorat à l’Open University (OU) et sur l’introduction, dans le tutorat, d’un environnement-maison synchrone, Lyceum, qui peut se définir rapidement comme un chat oral avec la possibilité de partager un traitement de texte, un tableau blanc et une carte conceptuelle (Concept map). Le mémoire décrit deux tâches réalisées au cours du stage à l’OU : 1. la rédaction d’un guide pédagogique d’activités pour les tuteurs sur Lyceum 2. une proposition de constitution d’une communauté d’échanges de bonnes pratiques pour assurer un suivi formatif des tuteurs Lyceum (tjrs en demande de formation)   
004 CNCRE – Questions d’éducation – Rapport de l’équipe IUFM d’Aix-Marseille / LAMES – Octobre 2000 Le tutorat entre pairs et l’entraide pédagogique Les exemples sont contextualisés milieu scolaire mais des tranferts dans d’autres sphères peuvent être intéressantes.   
003 Ecoutin Eric   Fiche fonctions d’accompagnement Eric Ecoutin détaille dans cette fiche les fonctions d’accompagnement direct des apprenants, les fonctions de coordination, les fonctions de support. Pour chacune de ces fonctions, il présente leur raison d’être, les contenus en terme d’activités et les compétences qu’elles demandent. Cette fiche vise à fournir aux concepteurs d’un dispositif de formation utilisant une plate-forme des éléments leur permettant de dimensionner un projet.   
002 Duplàa Emmanuel, Galisson Arnaud, Choplin Hugues  Le tutorat à distance existe-t-il ? Le titre est provocant et le texte mérite la lecture. Les auteurs exposent la nécessité d’un tutorat proactif.   
001 Lebel Céline Plaisir des mots. Quelques réflexions sur l’historique de l’encadrement des étutiants à distance… Lors du colloque du Conseil québécois de la formation à distance (CQFD) du printemps 1999, on m’avait demandé, à titre d’« ancienne », une intervention sur l’historique de l’encadrement des étudiants à distance. Les quelques lignes qui suivent ont été tirées de cette intervention qui n’a pas la prétention de se croire scientifique, mais qui est plutôt tirée de mon expérience comme spécialiste à l’encadrement à la Télé-université pendant plus de 15 ans.   
Affichage de 207 élément(s)